MASQUE #4 Le préfet spécial

voir la série MASQUE
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Nexus

Genre :

Aventure

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782756029863

Résumé de l'album Le préfet spécial

Le préfet Beauregard a lancé son attaque : l'influence hypnotique, qui lui a été donnée par le Plasme, atteint les habitants de Paris-Métropole. Ces derniers cèdent à la violence. C'est le chaos ! 
Frank Braffort est prisonnier d'une cage quantique du commissaire Reines. Il profite de ces évènements pour tenter de se sortir de là. Après avoir réussi, il va aider la Gargouille. Celui-ci n'est pas son ennemi, mais un allié. Ensemble, ils tentent de ramener l'ordre dans Paris-Métropole...

 

Par Berthold, le 07/04/2013

Notre avis sur l'album Le préfet spécial

Le Préfet spécial conclut ce premier cycle de la série Masqué. Premier cycle, oui, puisqu'un deuxième va être mis en chantier. 
Mais en attendant, il faut déjà se plonger dans ce dernier opus.

Masqué redéfinit aussi le super-héros "à la française". Depuis la Brigade Chimèrique, on sait que Lehman aime la littérature de genre et les comics. Dans Masqué, il raconte les aventures de ce héros, ancien militaire, qui se révèle être un des super-héros parisiens. De plus, il n'est pas le seul, il y a aussi la Gargouille. On a vu passer le Fuseur à un moment donné, mais ce dernier s'est avéré avoir un destin différent.
Lehman signe un bon récit, une conclusion riche en rebondissements et coups de théâtre. Il est aussi riche en action et en émotion. Le scénariste s'applique à nous surprendre, notamment avec les passages où Braffort découvre de nouveaux pouvoirs.
Il pose les bases de l'univers de Masqué, univers qui, semble t-il, n'est pas trop éloigné de celui de la Brigade Chimérique. D'ailleurs, lors d'une scène, certains d'entre vous sauront reconnaitre le Nyctalope. Cela ne doit pas être bénin non plus que deux de ses prochains projets chez Delcourt s'intitulent Les aventures du Nyctalope et Métropolis.
Lehman nous offre avec Masqué l'un des meilleurs récits de super-héros de ces dernières années. On appréciera aussi cette case où l'on voit l'un des plus fameux super-héros de l'univers DC.

Stéphane Créty, accompagné par Julien Hugonnard-Bert à l'encrage, s'amuse, et nous avec, sur cette saga. Ce quatrième tome est une belle réussite graphique. Le dessin est puissant. Il n'y a rien à redire, surtout lorsqu'on prend le temps d'admirer les diverses scènes assez spectaculaires qui s'enchainent ici. La couverture toujours aussi belle est signée par Benjamin Carré.

Masqué montre qu'en France aussi, on peut avoir des super-héros et des récits façon comics à la hauteur de nos amis d'outre-atlantique. Alors, en attendant le prochain cycle, je vous invite à ne pas rater ce tome 4, de vous plonger dans la saga de Masqué ou plutôt d'Optimun ! 
Lecture fortement recommandée !

 

Par , le

Les albums de la série MASQUE

Nos interviews liées

Serge Lehman et Gess

Un entretien avec Serge Lehman et Gess


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu et Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Les auteurs de la nouvelle série Soleil nous livrent leurs secrets

Une rencontre avec : Nicolas Jarry, Pierre-Denis Goux, Stéphane Créty à l'occasion de la sortie de la nouvelle série Soleil :   NAINS


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Serge LEHMAN pour la série MASQUE (Editions Delcourt)

Entretien avec Serge LEHMAN pour la série MASQUE (Editions Delcourt) durant le 40° Festival International de la BANDE DESSINEE d'Angoulême. (2013). Interviewer: Berthold
Images et son et montage: Olivier
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Entretien avec un dessinateur Masqué !

Sceneario.com : Bonjour Stéphane. Ton actualité récente est la sortie du premier tome d’un cycle de quatre intitulé Masqué . Mais avant d’aborder le sujet : revenons sur ton parcours. Qui est donc ce Stéphane créty qui s’est fait connaître avec entre autres Acriboréa ?
Stéphane Créty : Je ne suis né un jour de novembre 69 pluvieux à Charleville –Mézières. Pour lutter contre une timidité maladive, je me suis réfugié dans la littérature de genre la Bande dessinée, et le dessin. Ma première bd, réalisée à 10 ans fut une adaptation d’une lecture passionnante, l’Homme invisible ; 80 pages (bon d’accord, le perso principale n’était pas très complexe à dessiner.).Après un Bac arts plastiques acquis de haute lutte, et une licence d’histoire, j’ai travaillé dans le dessin animé [...]

Lire la suite ›