MASQUE #2 Le jour du Fuseur

voir la série MASQUE
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

NEOPOLIS

Genre :

Aventure

Fantastique

Science Fiction

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782756027173

Résumé de l'album Le jour du Fuseur

Frank Braffort, ex-sergent de l'armée qui a servi en Afghanistan et dans le Caucase, est revenu à Paris pour y chercher un emploi. Il a trouvé une place au sein du service du préfet Joël Beauregard. Le colonel Assan l'a envoyé à Montmartre et sur place, il découvre d'étranges machines datant des Années Folles. Il s'agirait du QG secret du Fantôme, le fameux tueur en série parisien.
Puis Frank tombe sur un masque et un costume noir et blanc. Tout de suite après cette découverte, le sol s'ouvre sous lui et il reçoit une dose d'un mystérieux produit énergétique. L'ex-sergent s'évanouit.
Assan et Cléo attendent qu'il se réveille.
A Paris-Métropole, dans le 4ème district de Meudon, ce 24 décembre.
Les journalistes et la foule attendent l'arrivée du préfet Beauregard. La soeur de Frank, Raphaelle, est sur place.
Lorsque le préfet arrive, il annonce qu'une fuite de gaz fluorescent a eu lieu dans le 1er district, suite à l'explosion d'une bombe artisanale. Deux ingénieurs d'Airmétro vont se rendre sur place pour y faire des analyses. Ils seront accompagnés par un des hommes de Beauregard, Victor Duroc.

Par Berthold, le 14/06/2012

Notre avis sur l'album Le jour du Fuseur

Le jour du Fuseur est le deuxième tome de la série Masqué dont les auteurs se sont lancés le pari de sortir les 4 tomes en une année.

Une nouvelle fois, nous sommes embarqués sans problème dans le scénario imaginé par Serge Lehman. Il place petit à petit son intrigue, faisant monter peu à peu la tension pour nous entrainer dans une course-poursuite endiablée entre deux mystérieurs personnages. Bon, c'est vrai que nous savons que c'est Braffort et Duroc. Mais la question reste encore en suspens concernant ce qui arrive à Frank.
Oui, ce tome réserve de bien belles surprises. Les autres personnages sont aussi bien écrits et intéressants comme Cléo, Raphaelle ou encore Assan et le préfet Beauregard.

Stéphane Créty, accompagné de Julien Hugonnard-Bert à l'encrage et de Gaetan Georges aux couleurs, nous offre de très belles pages. Sa mise en scène est sobre mais reste toutefois spectaculaire, comme lorsqu'à la moitié de votre lecture vous verrez entrer en action cet étrange héros contre le Fuseur. Il y a de très bons moments dans ces passages là. Créty, grand amateur de comics US, s'amuse avec les codes du genre et nous fait plaisir. Le combat est un grand moment.
Sa vision du Paris au XXIème siècle est superbe.

Ce tome 2 reste une très bonne surprise et confirme tout le bien que l'on en pensait en découvrant le premier opus.
Une oeuvre que je vous convie à découvrir sans plus tarder !

Vivement le tome 3 !

Par , le

Les albums de la série MASQUE

Nos interviews liées

Serge Lehman et Gess

Un entretien avec Serge Lehman et Gess


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu et Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Les auteurs de la nouvelle série Soleil nous livrent leurs secrets

Une rencontre avec : Nicolas Jarry, Pierre-Denis Goux, Stéphane Créty à l'occasion de la sortie de la nouvelle série Soleil :   NAINS


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Serge LEHMAN pour la série MASQUE (Editions Delcourt)

Entretien avec Serge LEHMAN pour la série MASQUE (Editions Delcourt) durant le 40° Festival International de la BANDE DESSINEE d'Angoulême. (2013). Interviewer: Berthold
Images et son et montage: Olivier
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Entretien avec un dessinateur Masqué !

Sceneario.com : Bonjour Stéphane. Ton actualité récente est la sortie du premier tome d’un cycle de quatre intitulé Masqué . Mais avant d’aborder le sujet : revenons sur ton parcours. Qui est donc ce Stéphane créty qui s’est fait connaître avec entre autres Acriboréa ?
Stéphane Créty : Je ne suis né un jour de novembre 69 pluvieux à Charleville –Mézières. Pour lutter contre une timidité maladive, je me suis réfugié dans la littérature de genre la Bande dessinée, et le dessin. Ma première bd, réalisée à 10 ans fut une adaptation d’une lecture passionnante, l’Homme invisible ; 80 pages (bon d’accord, le perso principale n’était pas très complexe à dessiner.).Après un Bac arts plastiques acquis de haute lutte, et une licence d’histoire, j’ai travaillé dans le dessin animé [...]

Lire la suite ›