Mars !

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

FLUIDE GLACIAL

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782352073598

Résumé de l'album Mars !

La France toute entière a les yeux braqués sur l'exploit que s'apprêtent à accomplir les trois astronautes André, José et Jean-Michel. En effet, sponsorisés par Coca-Cola, les trois héros sont sur le point de s'envoler vers la planète Mars dans une fusée de dernière génération. Malheureusement, à l'issue du compte-à-rebours, l'engin spatial reste cloué au sol à cause d'une avarie sur un joint de culasse. Toute l'équipe qui organise le lancement met alors tout en œuvre pour réparer les dégâts, certes avec les moyens du bord parce qu'il n'y a pas le sou, et tente d'avertir de toutes les manières les trois astronautes. Si ces derniers restent persuadés d'être toujours sur la route de l'étoile rouge et tuent le temps en conséquence, le palais de l'Elysée, quant à lui, subit de par ces évènements, une nouvelle crise qui risque fortement de faire baisser dans les sondages celui qui y réside. Le service de communication décide alors d'employer les grands moyens, et peu importe s'ils ne sont pas très légaux…

Par Phibes, le 03/09/2014

Notre avis sur l'album Mars !

Fabcaro et Fabrice Erre sont deux "résidents" de la maison Audie (Fluide Glacial) et de fait, se connaissent très bien pour avoir réalisé en commun des albums tels que les deux tomes de Z comme Don Diego. Leur complicité n'étant nullement émoussée, les deux artistes remettent les couverts pour une nouvelle aventure qui sent la farce à plein nez.

C'est sur le thème de la conquête spatiale que le lecteur se voit propulsé, une conquête qui, on peut le concéder dès les premières planches, n'est pas à l'honneur des protagonistes qui la portent. A cet égard, Fabcaro qui intervient ici en tant que scénariste, nous offre sa vision de la chose sous un angle totalement décalé et plein de fantaisie. Imaginant notre nation sans le sou dans la course aux étoiles, l'artiste nous en dévoile sous plusieurs angles d'approche (au niveau des astronautes, de la salle de contrôle, du public et de l'Elysée) la mission, une mission qui tourne inévitablement à la comédie la plus ubuesque. A ce jeu, Fabcaro excelle et nous livre, dans des strips de trois cases, des scènes totalement délirantes et bardées d'un humour corrosif. Les gags, très rapides, ne manquent pas de faire mouche à de nombreuses fois grâce à des réparties bêtes et méchantes, insoupçonnées et surprenantes.

Fabrice Erre est totalement à l'aise dans cet univers caricatural qui lui colle en quelque sorte à la peau et qui semble tanguer entre celui d'Edika et de Binet. D'un trait simple et débridé pour le moins maîtrisé, il trouve la juste évocation acidifiante pour parodier la bêtise humaine dans toute sa splendeur. Tous les personnages en prennent pour leur grade, de la femme de ménage portugaise au Président de la nation et ce, grâce à un jeu d'expression paroxysmique pleinement humoristique.

Une bande dessinée décapante et complètement délirante qui permet de passer un bon moment de détente sans se casser la tête. Autant dire un bon Mars ! et ça repart !

Par , le

Nos interviews liées

Fabcaro, auteur de La clôture

Sceneario.com : Bonjour Fabcaro, et merci de nous accorder quelques instants alors que tu as la clôture de Pompon à terminer... On va tâcher de faire vite ! Alors, pour commencer... Pourrais-tu te présenter dans les grandes lignes et nous rappeler ton parcours artistique ?
Fabcaro : Pour faire court : j'ai décidé de vivre de l'écriture et du dessin à la fin des années 90, j'ai alors commencé à placer des illustrations et des strips dans différents mensuels avant d'attaquer mes premières collaborations avec Psikopat ou Tchô. Peu après sortait mon premier album, Le steak haché de Damoclès, aux éditions La cafetière. Sceneario.com : La cafetière, 6 pieds sous terre... Tu donnes l'impression d'être abonné aux « petits éditeurs ». Est-ce un choix ou est-ce parce que ce que tu as envie de raconter n’intéresse pas les plus gros ?
Fabcaro : Je fais aussi des choses pour les plus gros, notamment un truc pour l'Echo des Savanes (Glénat) qui va donner lieu à un album chez Drugstore en septembre [...]

Lire la suite ›