Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Comics

Fantastique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782413037828

Résumé de l'album Tome 1

(The Marked 1 à 5)
Saskia est une jeune fille qui aime dessiner et qui, sou le conseil d'une amie, tente un jour un test pour entrer dans une mystérieuse Académie d'Art Graphique ! Dès qu'elle arrive, elle découvre que cette étrange école abrite en fait un obscure ordre de sorcières, les Marqués, dont les pouvoirs sont canalisés par des tatouages qu'elles appellent "Glyphes" ! Sur place, elle rencontre, en plus des adultes, d'autres élèves comme elle, dont Lisa qui expérimente de nouvelles techniques en mélangeant des invocations technologiques assez dangereuses ! Après un malencontreux accident qui rend Saskia aveugle, Lisa est définitivement exclue de l'école, pour être aussitôt recrutée par une branche gouvernementales qui entreprend d’utiliser des artefacts magiques ayant auparavant appartenu aux Nazis, afin de détruire les "Marqués"…

Par Fredgri, le 08/04/2021

Notre avis sur l'album Tome 1

Avec cette très intéressante variation du thème de la sorcellerie, les auteurs nous entraînent dans une intrigue assez prenante ou les pentacles sont désormais relégués aux oubliettes au profit de tatouages magiques pouvant donner de nouvelles facultés aux porteurs ! L'idée est assez riche et laisse deviner des variations que Hine et Haberlin vont allégrement exploiter dans les pages de ce premier volume assez dense en terme de lecture et d'action !
Car, mine de rien il se passe beaucoup de choses dans ces pages. Le récit passe, en contre partie, assez vite sur l'école des Marqués pour s'attarder plus longuement sur les liens entre Lise et cette cellule gouvernementale appelée initialement Stargate, puis Shadowgate. Néanmoins, cela reste réellement très prenant, avec un très bon dosage dans les diverses caractérisations. L'ensemble est bourré de rebondissements, avec ce qu'il faut d'affrontements, de surprises et d'excellentes trouvailles !

Graphiquement, Brian Haberlin, aidé par Jay Anacleto, continue malgré tout son travail à partir de modélisations 3D, autant je trouve qu'il arrive parfaitement à le rendre expressif, avec un encrage notamment très vivant et des cadrages bien sentis, autant par contre, cela ajoute ici et là une certaine froideur plutôt figée, dans les angles, avec un côté poupées mises en scène qui peut déstabiliser de temps à autres !

En attendant, on a un volume qui se dévore d'une traite et qui donne très envie d'avoir la suite !

Par , le

Les albums de la série MARQUÉS