Marqué par le diable

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

MOSQUITO

Genre :

Aventure

Western

Sortie :
ISBN : 9782352835196

Résumé de l'album Marqué par le diable

Batoche, au Canada. Kenneth Keller, sergent de la Police Montée, se voit confier une mission officielle, il doit arrêter un prêtre, un jésuité défroqué, qui fut un disciple du rebelle Louis Riel qui prêche le combat contre la couronne anglaise. Il a aussi une mission officieuse à accomplir, il doit retrouver Choléna, une jeune métis et fille du pisteur L'Ecossais. Elle serait partie dans la tribu de sa mère, il y a quelques semaines, mais n'est pas toujours pas revenue. Ce qui inquiète son père. Keller ne s'attend pas à ce qui l'attend entre le lac La ronge et les contreforts du Pic Bleu. Des hommes rodent et se comportent comme des bêtes sauvages...

Par Berthold, le 08/09/2019

Notre avis sur l'album Marqué par le diable

Cet album permet de retrouver le héros de la série Le Chemin du couchant, Kenneth Keller, pour une deuxième aventure dans le Grand Nord.

François Corteggiani imagine une aventure rude, glauque et prenante, dans ce Grand Nord canadien, où le sergent Keller a encore fort à faire.
L'intrigue est très bien construite, elle nous permet de suivre des sous-intrigues qui finissent par se rejoindre. Keller est sur la piste d'un jésuite aux mauvaises intentions et doit retrouver Cholena, la fille de L'Ecossais qui a aussi sa propre mission puisqu'elle recherche des jeunes femmes de la tribu de sa mère qui ont disparu. Et au milieu de cela, il y a ses hommes, atteint d'un mal mystérieux qui les transforme en bêtes sanguinaires.
Corteggianni nous plonge directement dans l'ambiance du récit dès les premières pages. Le paysage, les décors, la neige, le froid nous plongent dans l'atmosphère angoissante de cette aventure.

Tisselli fait, justement, du très beau travail avec ses aquarelles et son style graphique. C'est tout simplement magnifique, certaines cases sont vraiment sublimes. Il nous plonge dans cette aventure, nous faisant ressentir les sensations adéquates que ressent, entre autres, Keller. Je trouve que les scènes de neige sont superbes. La mise en scène est forte visuellement aussi, il y a de belles idées dans la façon d'amener les différenets séquences, mais la violence risque aussi de marquer certains lecteurs.
Une seconde aventure du sergent Kenneth Keller qui nous offre une très bonne lecture que je ne peux que vous recommander.

 

Par , le