MARLYSA #11 La métamorphose

voir la série MARLYSA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Ado

Aventure

Heroic Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302018631

Résumé de l'album La métamorphose

 
Dans la forêt des environs de Tolden, les amis de Marlysa sont à sa recherche. Ils vont la retrouver plus vite que prévu : après qu’elle ait brûlé la politesse aux Kidriks qui la retenaient prisonnière et qui, parce qu’ils souhaitent savoir où est le fils de Marlysa, ont fini par la convaincre pour n’avoir plus qu’à la suivre que son bébé qu’elle croyait mort-né existait peut-être bel et bien quelque part...

En dévoilant son histoire à ses amis qu’elle a rejoints, Marlysa, pour justifier sa quête, a dû leur apprendre qu’en effet, elle avait été mise enceinte par Bragal. Tatrin, l’ami d’enfance, blessé d’apprendre cela, quittera le groupe...

Parce que le plus important est d’en avoir le cœur net à propos de son enfant, Marlysa va retourner au couvent des Nonnes Noires où elle avait accouché... Elle ne s’attendait certes pas à être accueillie par un agent du service de l’état civil, mais de là à imaginer ce qu’elle allait devoir traverser pour apprendre ce qu’elle voulait savoir...
 

Par Sylvestre, le 04/12/2011

Notre avis sur l'album La métamorphose

 
Un vrai feu follet ! Marlysa avait quitté ses amis pour se rendre chez les Kidriks, ce qui nous avait surpris, mais ce fut pour aussitôt leur brûler la politesse, une fois fait le plein de bonnes raisons d’aller vers la suite de ses aventures dans une nouvelle quête !

Car oui, l’aventure continue dans ce onzième opus de la série, et toujours avec un rythme très soutenu. Mais qui dit nouvelle quête ne dit pas forcément nouvelles péripéties montées de toutes pièces et simplement mises à la suite de ce qu’on a déjà lu... Non ! Et heureusement, en quelques sortes, puisque dans ce tome 11 revient en effet à la charge un événement qui avait été assez passé sous silence bien que ne représentant pas rien : la grossesse de Marlysa (rien que ça !) et le mystère qui plane autour de son rejeton dont les Kidriks l’ont convaincue qu’il lui avait été volé !!!

Aventure "au présent", donc, mais flashback, aussi, dans lequel on retrouve notre héroïne masquée et avec le ventre rond comme un ballon (mais pas aussi jaune qu’un citron). Une héroïne que ses auteurs élèvent quasiment au rang de madone, d’ailleurs, la faisant mère d’un enfant élu... La faisant héroïne nouvelle, en tout cas, investie d'une mission plus noble que jamais.

La quête est donc particulièrement prenante, la maternité de Marlysa invitant certains sentiments pas très communs en heroic fantasy. Sans compter tous les autres qu’on espère au rendez-vous de chaque album : ceux relatifs à l’action (stress, colère, suspense...), bien sûr, et ceux relatifs aux relations entre les personnages, et notamment la jalousie dont fera montre (mais peut-on le condamner pour cela ?) Tatrin...

Un très bon tome 11, baigné des couleurs chatoyantes de l’univers de la série et qui sait puiser sa richesse des éléments en conduisant l’action sur terre, mais aussi dans l’eau et dans les airs. Et tout cela avec un fil conducteur solide et touchant ponctué d’intermèdes plus récréatifs ou spectaculaires, comme les interventions des géants sylvestres, les folles équipées à dos de capellans, les attaques d’animaux aquatiques ou les dangers de la magie des ennemis qui ne manquent pas de croiser le parcours de Marlysa et de ceux qui l’accompagnent...

"Métamorphose" réussie ! Ce Marlysa-là est à dévorer comme Stirius le fait des abyettes !!!
 

Par , le

Les albums de la série MARLYSA

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Jean-Charles Gaudin

Sceneario.com: Peux-tu te présenter et nous dire ton parcours en tant que scénariste ?
Jean-Charles Gaudin :
J’ai commencé par écrire et réaliser des courts-métrages. C’est là que j’ai appris l’écriture de scénarios. Le fait de réaliser moi-même m’a fait progresser sur les choses qui fonctionnent à l’écrit et qui marchent moins bien une fois en images. La BD est venue par la suite. C’est Crisse qui, au sortir d’une de mes projections de film, m’a tendu la perche. Je l’ai saisie et voilà…

Sceneario.com : Comment s’est effectuée ta rencontre avec Trichet ?
Jean-Charles Gaudin :
Trichet faisait partie de ces dessinateurs assidus à une réunion que nous organisons tous les mois dans un café de la Roche sur Yon en Vendée. Je commençais tout juste mes travaux sur MARLYSA [...]

Lire la suite ›