MAGUS OF THE LIBRARY #1 Volume 1

voir la série MAGUS OF THE LIBRARY
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Fantastique

Heroic Fantasy

Manga

Sortie :
ISBN : 9791032704677

Résumé de l'album Volume 1

La vie n’est pas facile pour le jeune Shio. Sans parents, élevé par sa soeur, il est souvent victime de brimades de la part des autres enfants du village, en raison de sa couleur de peau, mais également de ses oreilles pointues. Il aime se réfugier dans la lecture, s’imaginant en héros et en aventurier. Mais s’évader du quotidien à travers les livres ne lui est pas vraiment accessible non plus. Le directeur de la bibliothèque lui en interdit l’accès. Il ne veut pas que des enfants, pauvres de surcroit, touchent ses ouvrages.

L’existence de Shio va basculer le jour où quatre envoyées de la Bibliothèque Centrale débarquent dans son village.

Par Legoffe, le 21/04/2019

Notre avis sur l'album Volume 1

Quel manga original ! Mitsu Izumi nous plonge dans un univers d’heroic fantasy pour mieux nous parler de tout ce que la lecture apporte de merveilleux, qu’il s’agisse de connaissance, d’évasion, de spiritualité…

L’histoire commence donc dans un village un peu isolé. Le lieu et les tenues font penser à une contrée d’Asie centrale. Un sentiment renforcé par les dessins magnifiques de l’auteur, dont la finesse et le style me rappelle la série Bride Stories, ce qui est - évidemment - un grand compliment (d’ailleurs, sachez que le tome 11 de Bride Stories vient de paraître).

Nous sommes en compagnie d’un jeune garçon au grand coeur, mais qui est né différent des autres. Une naissance, d’ailleurs, qui pose questions. Quelles sont les origines de Shio et de sa famille ? Pourquoi sa soeur l’élève-t-elle seule ? Si la série parle des livres et des fameux employés de la grande Bibliothèque Centrale (les Kahunas), nul doute que le manga s’appuiera aussi sur ces mystères pour attiser la curiosité du lecteur.

Malgré un univers fantastique, le manga traite de sujets de société très actuels. Il évoque la différence, l’injustice sociale, le rôle de la lecture et de la connaissance en général… Le tout s’appuie sur plusieurs personnages de caractère, dont la générosité fait le plus grand bien. Cette bande dessinée se veut, ainsi, très positive.

« Magus of the library » mêle ingénieusement plusieurs styles littéraires pour en faire une série d’aventure prometteuse. Elle nous fait aussi découvrir, de manière ludique, l’histoire des livres, le rôle des bibliothèque, le tout de manière inattendue. Ce manga est vraiment un très riche et un très bel ode aux livres et à la lecture !

Par , le

J'ai découvert cette série sur les conseils d'un ami qui m'a parlé de cette lecture captivante et intelligente, comme le souligne aussi Legoffe dans son intéressante chronique !

Car, en effet, dès que l'on entre dans ce premier volume, on est captivé par les sentiments du jeune Shio sans véritablement comprendre sa vraie nature. Qui est-il réellement ? Pourquoi cette apparence étrange et quel est ce "pouvoir" qui le lie aux animaux sauvages ?
Toutefois, pour l'instant, en attendant d'avoir des réponses, le récit se concentre sur le rapport que l'enfant entretient avec les livres et les aventures qu'il y découvre. Pour bien appuyer sur ce lien, l'auteur en fait un marginal, rejeté par son village qui le méprise pour son physique et sa pauvreté… Jusqu'au jour ou des étrangères arrivent et prennent le temps de l'écouter…
On peut se dire que ces stéréotypes devraient alourdir le récit derrière un vernis manichéen quelque peu grossier, mais l'auteure dépasse tout ça pour rendre le propos bien plus profond qu'on ne pourrait le croire ! Il ne s'agit pas seulement d'un message humaniste qui pointe du doigt l'intolérance et la stigmatisation, on a surtout une éloge à l'imagination qui transcende la vie, au livre comme porte vers le monde, vers les rêves !
En parallèle, l'histoire insiste aussi sur l'objet lui même, sur le soin porté à la restauration des vieux ouvrages, nous apprenons l'évolution de l'écriture taillée dans la pierre, puis retranscrite sur des tablettes d'argile, puis retranscrite sur les parchemins avant l'invention du livre… C'est instructif tout en nous racontant vraiment une histoire.
Ces 240 pages nous donnent l'impression d'en lire 400 tellement il y a d'éléments, tellement c'est intense aussi !

Une série qui démontre encore une fois la variété que l'on trouve dans les mangas actuels, qui s'éloignent des conventions, des grandes tendances. Un mangas touchant et extrêmement prenant !
A lire sans attendre !

Par , le

Les albums de la série MAGUS OF THE LIBRARY