MAFIA STORY #2 2/2 La folie du Hollandais

voir la série MAFIA STORY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Historique

Policier

Sortie :
ISBN : 9782756006055

Résumé de l'album 2/2 La folie du Hollandais

Dans les années 1930, New York.  Dutch Schultz est à son apogée, au sommet de sa gloire : ses ennemis sont vaincus et il a la mainmise sur le loterie de Harlem.
Thomas E. Dewey est un jeune procureur. Il vient de connaître les honneurs de la presse en faisant tomber le bootlegger Waxey Gordon. Maintenant, il veut faire passer Dutch Schultz de « la rubrique potins du journal à la rubrique judiciaire ». Il veut faire tomber Schultz. Le combat ne sera pas des plus faciles.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album 2/2 La folie du Hollandais

Le tome 1 nous narrait l’ascension de ce caïd qu’était Dutch Schultz. Ce second volet s’intéresse à sa chute.
Chauvel et Le Saëc ont fait un formidable travail de documentation, de recherche sur cette période et les protagonistes que nous croisons dans les pages de la série Mafia Story..
J’apprécie énormément ces deux volumes. Je les ai lus avec passion, j’y ai appris des choses tout en me divertissant. Vous pourriez me dire : « Oui, mais c’est prise de tête, un truc sur la mafia, encore, blabla blablabla… ». Et bien, vous avez tort de penser ça. Cette série est d’une grande richesse. Je vous le dis, ces deux tomes se lisent d’une traite, vous les dévorez. C’est vraiment passionnant.

Comme chez Coppola pour le Parrain ou Sergio Leone pour Il était une fois en Amérique, il y a peu de scènes d’action, mais quand il y en a une : vous restez scotchés ! Elles sont violentes, certes, mais l’époque était comme ça aussi. 
J’aime bien les reconstitutions de Le Saëc pour la ville de New York : ses décors (regardez page 26, la première case, par exemple) sont superbes.
Je le redis, mais les auteurs ont fait un superbe travail et le lecteur a une très belle série, intelligente, instructive entre les mains.
Nous découvrons aussi les coups tordus, les coups bas que se livraient ces gangsters, même entre amis. Il suffit de découvrir qui fait tomber Schultz.
A la fin de l’album, nous retrouvons les différentes notes de l’auteur concernant son choix narratif, les anecdotes et des photos d’époque des protagonistes.
Chauvel a aussi choisi une des versions sur la mort de Schultz car là aussi , les avis divergent et les versions proposées avaient des failles.

En tout cas, je dis bravo aux auteurs pour ce superbe travail. J’attends de pied ferme le prochain épisode.

Par , le

Les albums de la série MAFIA STORY

Nos interviews liées

David Chauvel pour LE CASSE

Sceneario.com: David, fidèle auteur des Editions Delcourt, vous voilà à la tête de la série collection LE CASSE. D’où vient cette idée ?   David CHAUVEL: De Guy Delcourt. J’étais très frustré, après avoir terminé la série 7, de ne pas avoir pu travailler, pour diverses raisons, avec tous les gens avec qui j’aimerais travailler (et ils sont nombreux, que ce soit en France ou à l’étranger…). Guy avait envie qu’on relance une mini-série « à thème », mais encore fallait-il trouver le thème en question, et le bon. Nous avons tourné en rond autour de l’idée, jusqu’au moment où il s’est souvenu que « 7 Voleurs » était une histoire de « casse », mais dans un univers inhabituel : celui du médiéval fantastique. Il m’a proposé l’idée, que j’ai trouvé excellente [...]

Lire la suite ›

Rentrée chargée pour le scénariste David Chauvel !

Scénario.com  : Bonjour David Chauvel. Vous êtes un scénariste de bandes dessinées qui a déjà à son actif un bon nombre de séries. En ce mois de septembre, vous avez une actualité chargée : chez l´éditeur Guy Delcourt sortent 3 nouveautés : Le Sabre et l´Épée tome 3, un nouveau tome de la collection Sept avec 7 voleurs et l´adaptation en bandes dessinées de l´oeuvre de R.L.Stevenson : L´île au trésor (pour la collection ex-Libris) ainsi que chez Glénat, le troisième tome de Black Mary. Commençons donc par vous présenter aux lecteurs... Comment avez-vous débuté dans ce métier ?
 

David Chauvel : En lisant "V pour Vendetta" de David Lloyd et Alan Moore et en me disant "je veux faire ça, moi aussi" [...]

Lire la suite ›