Ma vie de zombie

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ANKAMA

Collection :

Araignée

Genre :

Aventure

Fantastique

Horreur

Sortie :
ISBN : 9782916739373

Résumé de l'album Ma vie de zombie

Tu vois, Asmodée, être gardien du cimetière Saint-Antoine n'est pas, à proprement parler, une sinécure. Foi de Léon Malmeau, j'ai beau avoir une famille avec un frangin toubib et une mère grabataire en passe de mourir, des amis tels Alice, jeune femme certes délicieuse, il n'en demeure pas moins que mon quotidien peut sombrer en peu de temps dans un cauchemar irréparable. Regarde ça, depuis que quelqu'un s'est adonné à un rite satanique sur l'une des tombes de ma nécropole, mes pensionnaires se réveillent et cherchent à fuir leur lieu de repos éternel. De même, il y a des crânes rasés qui viennent dégrader les tombes. Il faut que je m'interpose au détriment de ma sécurité, de ma vie… Mais, je me pose une question maintenant, ne serais-je pas devenu comme eux, un zombie ?
 

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Ma vie de zombie

Après avoir œuvré chez Theloma en produisant le premier volume d'un thriller intitulé "Paul Neutron" avec Guillaume Tavernier, Sébastien Viozat revient sur les étalages en association avec RaphaëlB en publiant ce one-shot fantastique réalisé dans la pure tradition des histoires de morts-vivants et de vampirisme.

Oui, il y est question de zombies qui ne tiennent pas en place et qui, après avoir ressuscité, veulent parcourir le monde, le dominer peut-être. Mais, l'essentiel de son récit tourne autour de Léon Malmeau, le gardien du cimetière de Saint-Antoine qui doit faire face, avec son pauvre chat, à plusieurs problèmes : un rite vaudou, la dégradation de tombes par des parias, le réveil de ses pensionnaires et sa santé déficiente. Ça fait beaucoup pour un lieu qui est dédié à la quiétude totale.

Sébastien Viozat fait dans le macabre; impossible de l'éviter quand on parle de déterrés assoiffés de sang et de chair fraîche. Son style se veut à la fois simple dans le cheminement et les tirades, morbide, violent et ironique dans les quelques actions destabilisantes de Léon, ses locataires et démoniaque dans le dessein d'Alice. On participe à la longue mutation du gardien qui, sans vraiment s'affoler, va rejoindre les rangs grossissant des croqueurs de chairs. Toutefois, il se démarque des autres possédés en conservant une certaine clairvoyance jusqu'au bout.

Le dessin de RaphaëlB se distingue grâce à un trait épuré, plein de vie ou plutôt de mort. Sans être complètement réaliste, il parvient à croquer les détails qui touchent, renforçant à certains moment le morbide récurrent ou au contraire, il vide sciemment ses décors pour en laisser la substantifique moelle. Léon et les autres ont des expressions assez bien soutenues et entretiennent à bon escient l'atmosphère de mort qui accompagne chaque planche. RaphaëlB signe également les couleurs dont l'utilisation est sobre sans excès.

Fermez bien portes et fenêtres avant de vous laisser glisser dans les mésaventures sanglantes et désopilantes de Léon car on ne sait jamais ce que la lecture de cette histoire va provoquer autour de vous à l'image du livre du "Baron Samedi". Brrr !
 

Par , le

Nos interviews liées

Avec les morts...les secrets de Viozat

Sceneario.com : Bonjour Sébastien. Ton actualité est donc la sortie de « AVEC LES MORTS » avec RaphaëlB chez Ankama, éditeur chez qui tu avais publié déjà « MA VIE DE ZOMBIE ». Deux livres sur les morts vivants, deux livres qui s se passent dans un cimetière et où l’un des personnages principaux est le gardien. Tu penses faire une trilogie genre Sergio Leone ?
Sébastien Viozat : Je dois dire que l’idée nous a traversé la tête, mais nous l’avons mise de côté, car RaphaëlB et moi sommes partis sur d’autres projets avec des collaborateurs différents. Il n’est pas exclus qu’on refasse une BD sur le thème « cimetière / gardien / zombies », mais ce ne sera pas pour tout de suite. On va également voir si Ankama nous sollicite pour un 3ème opus, ce qui va dépendre de l’accueil de « AVEC LES MORTS » par les lecteurs [...]

Lire la suite ›

Sébastien Viozat nous parle de sa première bande dessinée...

Rencontre avec le scénariste et créateur de la nouvelle série Paul Neutron parue chez Théloma : Sébastien Viozat. Sceneario.com : Bonjour Sébastien. C’est donc ta première bande dessinée qui sort chez Théloma : Paul Neutron, dont Guillaume Tavernier signe le dessin. Avant tout, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?
Sébastien Viozat : En quelques mots : je suis un Nantais de 33 ans, informaticien de formation. Je bosse d’ailleurs dans une société de services Internet, histoire d’avoir un toit décent, une assiette pleine à chaque repas, et quelques bonnes bouteilles à la cave. Niveau BD, j’ai démarré l’écriture de scénarios en 2000, présenté moults projets à plein d’éditeurs… jusqu’à ce que Théloma dise « oui » à Paul Neutron ! Sceneario [...]

Lire la suite ›