LUXLEY #3 Le sang de Paris

voir la série LUXLEY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Boussole

Genre :

Aventure

Historique

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782849469842

Résumé de l'album Le sang de Paris

Paris, septembre 1199.
Robin de Luxley et ses compagnons, ainsi que la Sainte-Inquisition qui s'est ralliée à son armée, a pu vaincre Vucub-Noh et ses troupes. Paris a été récupéré mais le vieux sorcier atlante résiste toujours dans sa forteresse du Louvre. Mais la bataille n'est pas terminée. L'Inca envoie ses filles pour diriger une offensive et se venger de l'affront qui a été fait aux "Atlantes" !
Pour Luxley, ce n'est pas encore le moment de baisser les bras et de plus, la consommation de Peyotl ne risque-t-elle pas de détruire le mental et la santé de Robin, le dernier rempart contre l'Inca ?

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le sang de Paris

Lorsque j'ai lu le premier tome de la série Luxley, je n'ai pas été si emballé que ça. L'idée est bonne, c'est une uchronie : la grande armée maya et astèque sous les ordres de l'Inca envahissent l'Europe en profitant du départ des rois chrétiens pour la Troisième Croisade. Et donc, ce premier opus met du temps à démarrer. Mais par contre, dès le deuxième opus, je suis  conquis ! Et là, je trouve que c'est une grande série, que Valérie Mangin a su nous proposer un titre qui va marquer les esprits. Ce troisième tome conforte ma position sur mon avis concernant Luxley. C'est de mieux en mieux. Le sang de Paris m'a bluffé !  Encore une fois ! Il s'en passe des choses dans ce troisième récit. Et plus on avance dans l'histoire, plus le lecteur ira de surprises en surprises. Cette série ne manque pas de panaches, de rebondissements, de scènes de bravoure. J'attendais avec impatience de lire cette aventure et je n'ai pas été déçu.

Valérie Mangin, la scénariste, n'a pas choisi un sujet facile mais elle s'en sort plutôt très bien, avec les honneurs même, comme on dirait ! Le final m'a beaucoup surpris, on reste scotché sur la lecture (je ne vais pas trop vous en dévoiler)  et j'ai déjà hâte de découvrir la suite.

Une autre réussite de cette série, c'est le talent de Francisco Ruizgé. Je trouve que c'est du bon travail que nous retrouvons dans ces planches. De plus, il est accompagné aux couleurs par le formidable J.J.Chagnaud. Ses couleurs donne un ton à cette série.  Comme vous pourrez le voir aussi à la fin de cet album, vous admirerez le travail en noir et blanc sur les croquis de recherches de Ruizgé. Ah, le dessin de Richard Coeur de Lion, quelle puissance en ressort dans cette image !!!

Luxley est une très bonne surprise. Ce titre fait partie de la très belle collection Quadrants qui connait des modifications : elle se subdivise en différentes sous-collections : Solaires, Boussole, Azimut et Astrolabe. Luxley inaugure le Quadrants Boussole. J'aime beaucoup le design de ces logos. 

Bref, une collection qui saura séduire de nombreux amateurs et dont Luxley est un des plus beau fleuron.
A suivre...

Par , le

Les albums de la série LUXLEY

Nos interviews liées

Moi, Jeanne d'Arc

Sceneario.com : Vous affichez une vision de la Pucelle fort éloignée de la guimauve patriotique habituelle, est-ce par provocation?
Valérie Mangin : Au départ, non. Mais c’est vrai que l’album est vécu comme une provocation par certains lecteurs. Traditionnellement,  Jeanne d’Arc est une sainte. C’est la Pucelle comme vous le dites dans votre question, alors la montrer « à poil », ça ne se fait pas… même en 2012 !
Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de lui manquer de respect. Au contraire, je lui ai rendu son humanité. Pour moi,
Jeanne d’Arc est d’abord une vraie femme avec un corps, des émotions et des pulsions sexuelles. Ensuite c’est une femme qui a soif de liberté et d’accomplissement. Elle ne devient pas sorcière puis chef de guerre parce que Dieu ou le Cornu le lui ordonnent mais par choix personnel, pour vivre pleinement sa vie [...]

Lire la suite ›

Valérie Mangin scénariste

Sceneario.com: Qui est Valérie Mangin?
Valérie MANGIN:
« Elle » ? Il faut que je parle de moi à la troisième personne comme César ou Delon ? Allons-y : C’est une femme avec une personnalité multiple. Le jour, Valérie est une sympathique directrice de collections, historienne de formation, qui aide des auteurs de BD à accoucher de leurs histoires. Mais la nuit, elle devient « Mangin » une scénariste farfelue qui invente des tragédies cosmiques et des récits fantastiques gores.

Sceneario.com: Vous sortez donc ce mois ci chez Quadrant Solaire votre nouvelle série KGB, quel effet ça fait? Des peurs? Des envies? Oui, tout cela à la fois.
Valérie MANGIN:
J’oscille entre la grande joie de voir enfin le résultat de deux ans de travail acharné et la peur d’être moi-même déçue par mon album que j’ai à chaque livre [...]

Lire la suite ›