LUXLEY #5 Le Nouveau Monde

voir la série LUXLEY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Boussole

Genre :

Aventure

Fantastique

Historique

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782302011182

Résumé de l'album Le Nouveau Monde

1199.
Les Atlantes ont éliminé toute résistance en France et ont capturé Robin de Luxley. Le Pape a demandé l'aide de Saladin pour l'aider à sauver ce qui reste de la chrétienté.
En attendant, Robin est conduit de l'autre côté de l'océan où l'attend dans son palais, l'Inca. Ce dernier manipule son ennemi depuis des mois pour tester ses pouvoirs.
La rencontre entre les deux hommes risque d'être impitoyable et rude...

 

Par Berthold, le 20/02/2011

Notre avis sur l'album Le Nouveau Monde

Le Nouveau Monde conclut cette saga concoctée par le génie de Valérie Mangin et mis en images par les talents réunis du dessinateur Francisco Ruizgé et du coloriste Jean-Jacques Chagnaud.

La scénariste a su nous offrir une uchronie assez originale dans l'ensemble, nous surprenant à plus d'un titre à chaque tome et à chaque relecture aussi. Dans ce dernier épisode, elle nous invite à l'affrontement entre Robin et l'Inca. Et croyez-moi, cet affrontement vaut le détour : je ne m'attendais pas à cela, ni à cette fin (que je ne vous dévoilerai pas ici). D'ailleurs, pour moi, c'était la fin logique pour cette saga.
J'ai beaucoup apprécié le passage où Robin voit le futur, celui où les Atlantes n'ont pas envahi l'Europe, celui que nous connaissons en fait. Il verra ce qu'il adviendra des hommes. Il sera malade de voir que les guerres perdureront, les famines, les maladies, les massacres, etc... Il a aussi cette vision d'un certain dessin animé avec un renard ! Il verra aussi une scénariste parler avec son dessinateur du final d'un livre (passage assez amusant et surprenant). Robin verra aussi ce que sera le futur si le plan de l'Inca fonctionne.
Valérie Mangin montre encore une fois avec Luxley qu'elle est une grande scénariste et que son univers reste assez personnel et original. Elle nous donne aussi un point de vue intéressant sur les religions et de ce qu'elles peuvent faire.

Le dessin de Ruizgé m'a toujours plu. Son trait fin et clair a su donner de magnifiques planches, dont certaines sont assez spectaculaires, ce qui est encore le cas dans ce tome 5. Il a su nous donner une belle vision de notre histoire et nous donner une autre vision de ce qu'elle aurait pu être aussi. Il a su trouver en Chagnaud le complice idéal pour mettre ses dessins en couleurs. Ce dernier est vraiment un des coloristes les plus talentueux du moment.

Mangin, Ruizgé et Chagnaud : ces trois mousquetaires ont su ne faire qu'un pour mettre en œuvre une belle saga uchronique, fantastique et mystique autour de leur leader, Robin de Luxley alias Robin des Bois !
Peut être est-ce celle là la meilleure version des aventures de Robin des Bois ? Qui sait ?
A vous de nous le dire après avoir lu la saga de Luxley !

 

Par , le

Les albums de la série LUXLEY

Nos interviews liées

Moi, Jeanne d'Arc

Sceneario.com : Vous affichez une vision de la Pucelle fort éloignée de la guimauve patriotique habituelle, est-ce par provocation?
Valérie Mangin : Au départ, non. Mais c’est vrai que l’album est vécu comme une provocation par certains lecteurs. Traditionnellement,  Jeanne d’Arc est une sainte. C’est la Pucelle comme vous le dites dans votre question, alors la montrer « à poil », ça ne se fait pas… même en 2012 !
Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de lui manquer de respect. Au contraire, je lui ai rendu son humanité. Pour moi,
Jeanne d’Arc est d’abord une vraie femme avec un corps, des émotions et des pulsions sexuelles. Ensuite c’est une femme qui a soif de liberté et d’accomplissement. Elle ne devient pas sorcière puis chef de guerre parce que Dieu ou le Cornu le lui ordonnent mais par choix personnel, pour vivre pleinement sa vie [...]

Lire la suite ›

Valérie Mangin scénariste

Sceneario.com: Qui est Valérie Mangin?
Valérie MANGIN:
« Elle » ? Il faut que je parle de moi à la troisième personne comme César ou Delon ? Allons-y : C’est une femme avec une personnalité multiple. Le jour, Valérie est une sympathique directrice de collections, historienne de formation, qui aide des auteurs de BD à accoucher de leurs histoires. Mais la nuit, elle devient « Mangin » une scénariste farfelue qui invente des tragédies cosmiques et des récits fantastiques gores.

Sceneario.com: Vous sortez donc ce mois ci chez Quadrant Solaire votre nouvelle série KGB, quel effet ça fait? Des peurs? Des envies? Oui, tout cela à la fois.
Valérie MANGIN:
J’oscille entre la grande joie de voir enfin le résultat de deux ans de travail acharné et la peur d’être moi-même déçue par mon album que j’ai à chaque livre [...]

Lire la suite ›