Lupus

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

ATRABILE

Collection :

Bile Blanche

Sortie :
ISBN : 2940329109

Résumé de l'album Lupus

Lupus et Saana fuient, ils fuient à travers l'espace, entre les planêtes jusqu'à Necros, une planête principalement peuplée de petits vieux qui veulent y finir leurs jours paisiblement ! Le coin idéal pour, semble t il, réussir à se cacher, à se faire oublier. Lupus et Saana vont y rencontrer Nyargance, qui semble lui aussi vouloir se cacher, lui et ses amis se tiennent calmement dans un petit village perdu au milieu de la jungle, pratiquement inconnu du monde extérieur !

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Lupus

Ce deuxième album de "Lupus" se laisse dévorer sans retenu. Frederik Peeters nous entraine dans une sorte de course poursuite lente et contemplative, pleine de reflexion, de silence et de moments ou le temps semble s'arrêter, tout simplement.
La narration de Peeters est donc pleine de ces vides, de ces espaces dans lesquels les personnages bougent, s'épanouissent, laissent les mots et les silences prendre leur place. C'est particulièrement efficace et équilibré, chaque plan de "Lupus" est un bijou de cadrage, de construction, parfait exemple d'une BD pleine de maturité, de sensation et de ce petit quelque chose qui la rend fantastique.
Alors oui, je suis un fan de cet auteur, oui, j'apprécie son travail et surtout j'aime ses atmosphères Son regard sur ces personnages qui veulent avant tout prendre le temps de se poser des questions, de s'aimer, de rencontrer, un regard plein de cette générosité qui trenscende la moindre page.
Alors oui, "Lupus" est à lire sans attendre, faîtes-moi confiance !

Par , le

Nos interviews liées

Entretien avec Frederik Peeters pour Aâma

Sceneario.com : Avant de se lancer véritablement dans le cœur de cette interview, pouvez-vous nous dire comment vous êtes entré dans le monde de la bande dessinée ?
Frederik Peeters : J'ai toujours raconté des histoires en bandes dessinées depuis que je suis tout petit. Ma mère possède une bd que j'ai faite à l'âge de 7 ans. Je n'ai jamais arrêté depuis. A l'école, le soir, tout le temps. Mais je n'ai commencé à me poser la question d'en faire un métier que vers l'âge de 18 ans. Et puis nous avons progressivement créé les éditions Atrabile avec des copains, en commençant par des fanzines agrafés.
Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous attirait en particulier dans la bande dessinée plus que dans une autre discipline artistique ?
Frederik Peeters : Je pense que le dessin a toujours été lié pour moi au fait de raconter des histoires, d'exprimer des idées et des sensations [...]

Lire la suite ›