Luisa, ici et là

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LA BOITE A BULLES

Genre :

Fantastique

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782849532263

Résumé de l'album Luisa, ici et là

On est en 1995, Luisa n'a que 15 ans, elle rentre de chez une copine, elle prend le bus et en écoutant de la musique elle s'endort... Le bus s'arrête, elle se réveille, c'est le terminus, elle descend et découvre qu'elle se retrouve à Paris, en 2013 ! De fil en aiguille, elle finit par rencontrer son moi du futur... Ensemble, elles vont d'une part tenter de comprendre ce qui se passe, mais surtout elle vont prendre conscience de tout ce qui a changé entre elles, des rêves, des sentiments...

Par Fredgri, le 21/03/2016

Notre avis sur l'album Luisa, ici et là

Je ne connaissais pas le travail de Carole Maurel avant d'entamer cet album, et je pense franchement que je vais réparer tout ça très rapidement !
Car dès le début on est touché par l'authenticité de cette écriture, par la subtilité qui se dégage de ces portraits et par le message que délivre l'auteure. Elle nous propose une sorte de Quartier Lointain inversé ou l'héroïne se retrouve confrontée à son moi passé, expérience révélatrice qui va lui permettre de lentement reprendre conscience de ce qu'elle a laissé filer trop longtemps derrière elle.

Le cœur de l'album tourne donc autour du dialogue, étrange mise en abime, entre les deux Luisa, qui se jettent au visage l'une de l'autre leur propre image, le portrait d'une ado/femme qui n'assume pas ses propres frustrations et qui va réapprendre, petit à petit, à se réécouter. C'est intéressant, car Carole Maurel place sa double héroïne face à ses paradoxes et le constat est douloureux pour les deux incarnations. Qu'il s'agisse de la version ado qui constate ce qui va progressivement disparaître de sa vie, ou la version adulte qui prend conscience des non dits qui ont forgé ce qu'elle est devenue !

Il en ressort un très bel album, très immersif, qui parle d'identité, de révélation de soi, qui aborde le thème de l'homosexualité avec une extrême pudeur. Les personnages sont réellement très bien écrits, Carole Maurel brosse une série d'instantanés très touchant avec pas mal de bons moments complices (la discussion entre Luisa et Sasha à travers la porte est certainement l'un de mes préférés...), alors que la plupart des confrontations entre les Luisa restent conflictuelles, comme s'il y avait une vraie rupture, limite une blessure, qu'il fallait réapprendre à refermer pour passer à autre chose !

Cet album est donc pour moi une belle découverte, la rencontre avec une auteure qui interpelle intelligemment. Un fascinant exercice de style en somme !

Très conseillé !

Par , le