LUCIEN #3 Lulu s'maque

voir la série LUCIEN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Collection :

Humour

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 2731604395

Résumé de l'album Lulu s'maque

Au retour de son année de service militaire, Lucien se fait héberger par ses deux poteaux Ricky et P’tit Gilles qui vont lui trouver un boulot en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

C’est lors d’une soirée organisée par son nouveau patron que Lucien va rencontrer Suzie...

Une fille au milieu de notre trio de rockers, voilà bien de quoi chambouler leurs petites habitudes !!!
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Lulu s'maque

« Lulu s’maque » est une histoire en un tome où le héros Lucien - une fois n’est pas coutume - ne porte pas sa fameuse banane gominée et va même enfiler un costard pour se présenter à son job de vendeur ! On ne le reconnaît (presque) plus ! Exit donc, l’image du rocker un peu loubard ? Est-ce pour cela qu’il va taper dans l’œil de Suzie ?

Quoi qu’il en soit, voilà l’occasion pour Frank Margerin, l’auteur, d’aborder son Lucien un peu différemment tout en lui gardant heureusement sa personnalité et ses copains !

C’est toujours sympa de relire ces BD aux couleurs qui rappellent que tout prend de l’âge avec le temps qui passe. Mais c’est toujours aussi bon de relire ces bons gags dans l’histoire-même et aussi dans les arrière-plans où des bulles de texte nous invitent souvent à aller jeter un coup d’œil ! On relèvera aussi le dialogue où Lucien parle de... Margerin himself !!! Sympa ! Et on notera la « bande son », avec en vedette le groupe toulousain Gold et son « Ville de Lumière », mais aussi les Rita Mitsouko...

« Lulu s’maque » est une belle histoire d’amitié et d’amour à la fin cependant un peu triste, peut-être... Woarf... Quoique... ;-)
 

Par , le

Les albums de la série LUCIEN

Nos interviews liées

Interview de Frank Margerin à Angoulême

Sceneario : bonjour Frank Margerin. 
Ça fait combien de temps que tu viens à Angoulême ?

Frank Margerin : C'est mon vingt-septième cette année et je n'en ai pas loupé un. Je crois pouvoir dire que je suis un des plus fidèles. Certains ont commencé avant moi mais ils ont arrêté depuis. Je suis vraiment un vieux de la vieille.

Sceneario : Et que penses-tu de l'evolution de cette année ?
Frank Margerin : Cette année c'est un peu particulier parce qu'il nous ont excentrés. C'est un peu bizarre car il faut attendre les navettes surchargées, ce n'est pas trop pratique mais les soirées se finissent toujours au bar de l'hôtel Mercure (rires). A une époque, il y avait une boîte de nuit qui était très sympa où on finissait la nuit.

Sceneario : Parlons de ton dernier album Shirley et Dino [...]

Lire la suite ›