LUCIA AU HAVRE

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

JARJILLE

Genre :

Policier

Sortie :
ISBN : 9782918658320

Résumé de l'album LUCIA AU HAVRE

Propriétaire de la librairie l’Introuvable, Lucia est de passage au Havre pour participer une nouvelle fois au festival du Polar à la plage, institution créée et animée par l’association des ancres noires. Aux abords de la ville, elle crève un pneu de sa vieille fourgonnette surchargée de bouquins.
Ce sera pour elle l’occasion de rencontrer pour la première fois Dominique, un chirurgien dentiste qui commit autrefois un roman et qui, derrière des abords chaleureux dissimule un secret, une personnalité très trouble.

Par Olivier, le 18/11/2013

Notre avis sur l'album LUCIA AU HAVRE

 Décidément, l’ambiance du Havre inspire les auteurs de bande dessinée, après Stéphane Piatzszek et son Commandant Achab ou Jean Blaise Djian pour le noir Le Havre, c’est au tour d’Alep et Deloupy de nous entrainer dans une aventure qu’Hitchcock n’aurait peut–être pas renié.
En marge du festival du Polar à la plage, Lucia retrouve une amie qui vient d’ouvrir au Havre une librairie spécialisée polar. 48 ans, célibataire, étouffée par une mère abusive, elle a enfin rencontré le grand amour et s’est mariée avec Dominique voici quelques mois, un chirurgien-dentiste à la retraite.
Lucia est ravie pour elle mais, quelque part, quelque chose la gêne. Peut-être cette couverture du roman écrit par Dominique, roman dont toute la trame reprend les faits tragiques de la mort de sa précédente épouse.
L’enquête débute pour Lucia, une enquête où elle utilise tout son réseau de connaissances dans l’édition.
De découvertes en révélations, elle cerne de plus en plus le personnage de Dominique et ses inquiétudes prennent de plus en plus de consistance.
Alep et Deloupy nous entrainent dans cette enquête, dans le milieu des livres qu’ils connaissent si bien, avec des acteurs que nous suivons depuis quatre albums. La richesse de leur écriture réside dans la proximité que peut avoir le lecteur avec leurs personnages et leur environnement. Ils tissent cette intrigue policière mettant une nouvelle fois en avant Lucia et les livres, ouvrages qui en révèlent toujours beaucoup plus que l’on ne pourrait s’y attendre, cette fois c’est la couverture du bouquin de Dominique qui va déclencher la méfiance de Lucia.
Une intrigue qui tourne autour d’un livre et surtout de son sujet, et dont les éléments nous sont livrés lentement en même temps que les caractères des personnages prennent de l’épaisseur.

Le dessin de Deloupy, au style si reconnaissable, ouvre avec sa ligne claire une lecture aisée, les personnages, que nous avons tous déjà croisé quelque part tant ils s’inscrivent dans la réalité quotidienne, nous entrainent sans résistance dans ce polar à la plage.

Un album policier que l’on peut sans hésiter mettre entre toutes les mains et où chacun trouvera son plaisir.

Par , le

Nos interviews liées

Love Story à l'iranienne

Un entretien avec Zac Deloupy à l'occasion de la sortie de son nouvel album : Love story à l'iranienne.aux éditions Delcourt


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Jarjille, l'édition passion

Sceneario.com : Alep, Deloupy, bonjour, vous êtes deux des trois co-fondateurs des éditions Jarjille, comment et pourquoi vous êtes-vous lancés dans cette aventure ?
Deloupy : Nous n’avions pas prémédité de devenir éditeurs lorsque nous avons commencé en 2004. Alep et moi avions un projet commun, intitulé Comixland,, qui avait plus à voir avec l’illustration, mais qui parlait des collectionneurs de BD et j’avais avec Alain Brechbuhl (le troisième fondateur de Jarjille) un autre projet d’illustration « Collisions ». Connaissant un peu le monde de l’édition, nous savions tous les trois qu’il serait difficile de placer ces deux projets, plutôt destinés aux adultes. On s’est donc lancé, avec nos fonds personnels et sans droits d’auteurs. Ce n’est qu’à la sortie de L’introuvable en 2006 que nous avons réellement décidé de devenir éditeurs, en considérant que nous publierions de la bande dessinée, de l’illustration et la photo [...]

Lire la suite ›