LUCHA LIBRE #8 Pop-culture mythologique

voir la série LUCHA LIBRE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Genre :

Action

Humour

Inclassable

Super Heros

Sortie :
ISBN : 2731621822

Résumé de l'album Pop-culture mythologique

- The Luchadores Five
- Les Tikitis
- Profesor Furia
- Gastronomo
- Tequila
- Les Luchadoritos
- Lucha Libre Mag

Par Arneau, le NC

Notre avis sur l'album Pop-culture mythologique

La sortie de ce numéro 8 de Lucha Libre est accompagnée d’un petit évènement ! Vous avez le droit à un cadeau avec 3 posters inclus dans ce numéro (enfin cadeau relatif puisqu’il vous en coutera deux euros de plus que d’habitude). Petite révolution aussi, sont annoncés, pour cette rentrée 2008, des albums cartonnés des Luchadores Five et des Tikitis. Ces albums regroupent les histoires parues dans le magazine et permettront de conquérir de nouveaux lecteurs. Ceux n’ayant pas encore osé se lancer dans le magazine, ou l’ayant découvert en cours de route, pourront ainsi découvrir tous ces personnages qui gagnent à être connus.

Dans ce nouveau numéro, nous retrouvons justement les Luchadores Five que l’on n’avait pas croisés depuis 6 mois déjà. Les doutes subsistent autour de Red Demon et de son implication dans les tourments actuels de l’équipe des lutteurs. Pour mieux profiter ce cette histoire, il est préférable de se replonger dans les numéros précédents comme c’est proposé dans l’édito de la mystérieuse Ines Vargas. On retrouve aussi les Tikitis qui nous avaient laissé dans un suspens insoutenable à la fin du dernier numéro. Cerebrex a réussi à obtenir l’aide de King Katch qui ne sera pas de trop pour sortir le reste de l’équipe du guêpier dans lequel ils se sont fourrés. On notera, au passage, que Jerry Frissen fait intervenir des spartiates dans cette histoire, qui provoquent surprise et hilarité du lecteur. Tequila continue son jeu de massacre dans un épisode particulièrement gore que l’on n’apprécie qu’à moitié. La faute à certains passages quasiment illisibles. Nul doute que les auteurs sauront corrigés ce petit bémol pour le prochain numéro.

On a le droit aussi à un invité de marque dans ce numéro : Romuald Reutimann le coauteur de Cité 14. Jerry Frissen lui a imaginé une histoire qui mélange gastronomie et humour scatologique…un vrai délice. A noter que ce talentueux dessinateur reprendra la série Luchadoritos à la place d’Hervé Tanquerelle qui va se consacrer à de nouveaux projets.

Par , le

Les albums de la série LUCHA LIBRE

Nos interviews liées

Interview de Jerry Frissen à l'occasion de la sortie de Lucha Libre N°9

Pouvez-nous raconter l’origine de Lucha Libre ? Jerry Frissen : Il y a plus ou moins cinq ans, je travaillais aux HUMANOS à Los Angeles comme graphic designer. Je m’occupais de METAL HURLANT et j’ai vu passer trois pages de Bill. Je suis tombé sur le cul parce que le dessin était fantastique et que le personnage principal était un catcheur. J’ai vu comme un signe que quelqu’un d’autre que moi soit intéressé par le catch mexicain dans le monde de la BD et j’ai proposé à Bill de faire une histoire courte pour METAL. On a fait les douze premières pages des LUCHADORES FIVE, et comme on s’est bien entendu, on a décidé de continuer. Bill m’a présenté Gobi et Fabien et on a décidé de faire des séries parallèles et de créer ainsi un univers plutôt qu’une « simple » série. C’est devenu LUCHA LIBRE. Lucha libre est un joyeux foutoir qui regroupe tout un tas de références [...]

Lire la suite ›