LUC ORIENT #12 La porte de cristal

voir la série LUC ORIENT
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Aventure

Fantastique

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 2803602466

Résumé de l'album La porte de cristal

A la suite d'une soirée bien agréable, Luc Orient, Bob Carnot et leurs amies respectives se préparent à prendre la route. Bob ayant l'humeur vagabonde, ils décident de retourner chez eux en prenant une route forestière à la réputation plutôt inquiétante. Mal leur en prend puisqu'une crevaison inopinée les oblige à s'arrêter dans ce lieu mystérieux. Parti à la recherche d'un secours salvateur, Luc Orient fait deux rencontres pour le moins insolites, celles d'un aristocrate du XVIIIème et d'un hussard du XIXème, eux-mêmes étant également éperdus et pris à parti par une bande de "brigands" d'un genre peu commun. Luc Orient va tenter de découvrir l'origine de ces aberrations historiques.

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album La porte de cristal

Si dans le précédent tome ("La vallée des eaux troubles"), Luc orient faisait une incursion dans le passé préhistorique de la Terre, dans le présent épisode, ce chasseur d'insolite se retrouve face à une caste d'individus futuristes. A ce titre, Greg se complait à mélanger le passé avec le présent tout en incluant dans son récit des péripéties extra planétaires et développe le thème souvent utilisé d'incursion d'extraterrestres sur notre bonne vieille planète.


Luc Orient campe un "Fox Mulder" que rien ne rebute et n'étonne quant à la découverte exceptionnelle de faits anachroniques. Ses facultés d'adaptation à toute situation, aussi compliquée soit-elle, en font donc le personnage essentiel de l'intrigue par qui la solution prendra forme.


Voguant en pleine science-fiction, Greg se permet toute sorte de divagations scénaristiques. Il n'hésite pas à opposer Luc Orient à des êtres humanoïdes non terrestres dans une intrigue temporelle efficace et bien construite. Les rebondissements vont bon train malgré une cadence qui n'est pas celle de l'album précédent.


Le graphisme d'Eddy Paape prend des proportions plus importantes. On a l'impression que ce dernier cherche à se libérer du carcan des vignettes en sortant savamment des cadres et en produisant un dessin plus énergique. A ce titre, le découpage se fait dans une restitution moins classique et plus enlevée. Au fil des épisodes, l'évolution graphique est flagrante et confirme le talent de ce grand dessinateur.


Passé, présent et futur sont au menu de ces nouvelles aventures basées sur des légendes inexplicables mais tellement captivantes.

Par , le

Les albums de la série LUC ORIENT