et autres histoires

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CARABAS

Genre :

Drame

Exercice de style

Humour

Humour Noir

Sortie :
ISBN : 9782351004951

Résumé de l'album et autres histoires

Il était une fois dans l'Ouest.
Le train de midi débarque ses passagers dans une petite ville. Un homme semble pourtant vouloir être reconnu. Il s'agit de Bill McGill et son arrivée ne passe pas inaperçu. l'adjoint du shérif prévient donc le shérifs qui dessoule dans une des cellules de la prison. L'annonce du retour de McGill semble le perturber plus qu'il ne le semble.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album et autres histoires

Jason est un auteur peu ordinaire. Son œuvre l'est tout autant.
De lui, je n'ai lu pour le moment que son Hemingway qui m'avait bien plus. Ce Low Moon et autres histoires est donc une bonne occasion de se replonger dans l'univers de cet auteur.

Low Moon et autres histoires propose 5 histoires assez différentes, plus ou moins égales. Celle que j'ai le plus aimé est celle nommé Low Moon et qui fait référence à High Noon (le train sifflera trois fois en VF) , un grand classique du western , réalisé par Fred Zinneman, sorti en 1952 et interprété par Gary Cooper, Grace Kelly, Lloyd Bridges et Lee Van Cleef.
La trame est quasiment la même excepté qu'à la place du duel au révolver, ici, ce sera ...une parti d'échec ! Jason joue avec les codes du western pour nous raconter cette histoire. Il y a des scènes de bar, mais on y boit pas vraiment d'alcool plutôt des cafés, des décas, etc... Il y a bien sur des femmes et la grande scène du "duel" (façon Sergio Leone).
Bref, un grand moment signé par un auteur hors pair.
Les autres récits nous racontent d'étranges hsitoires d'amours comme Emilie vous passe son bonjour, un récit bien noir ou encore & (c'est le titre) . Puis, il y a ce récit Proto film noir qui s'avère plus Lynchien, plus étrange tout comme Tu es là avec la quête de cet homme qui construit une fusée pour retrouver sa femme enlevée par des aliens et qui ne voit pas grandir son fils.
Jason me fait aussi penser quelque part à Will Eisner dans la façon de nous faire découvrir les gens.
Tiens, hasard. Je viens de finir le tome 2 de Par les chemins noirs et 'ai attaqué ce Low Moon. je n'avais pas fait attention que le coloriste était le même : Hubert, un artiste qui arrive à créer lui aussi un univers, une ambiance grâce à ses couleurs et qui convient parfaitement à l'univers de Jason (comme à celui de David B.).

Bref, de bons récits jasoniens (si je puis me permettre) qui sauront surprendre et plaire à tous lecteurs avides de nouvelles sensations, de nouveaux styles.

Par , le