LOUIS LA GUIGNE #1 Louis La Guigne

voir la série LOUIS LA GUIGNE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Guerre

Policier

Politique

Sortie :
ISBN : 2277330973

Résumé de l'album Louis La Guigne

Ferchot (Alias Louis la Guigne) arrive dans le Paris de l'après guerre, qu'il a quitté 7 ans plus tôt pour aller sur le front.
La campagne, la ville et la vie ont bien changé. Avant tout chose, Louis veut aller voir sa mère entérrée une année plus tôt. Il trouve au cimétière le notaire qui c'est occupé des derniers jours de celle-ci, et qui lui apprend les misères des dernièrs mois de sa mère.
Sans un sous, Ferchot cherche un gite. C'est en prenant la défense d'un mandiant qu'il est confronté à la police et qu'il fuit. C'est alors qu'il rencontre une équipe de révolutionnaires prêt à l'aider.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album Louis La Guigne

J'adore me plonger de temps en temps dans des Bandes Dessinées que je classerais dans les semi-historiques. En effet avec les albums de Louis la Guigne nous avons une parfaite ambiance d'après guerre, avec des leiux, des personnages, des histoires, bref tout une époque d'après guerre, extrèmement proche de la réalité.
Giroud, grand maître du scénario, nous offre dans se tout premier tome de la future grande série que sera Louis La Guigne, un personnage haut en couleur.
Louis a en effet un passé lourd, entre la 1° guerre mondial, un passage au bagne après avoir été déserteur en Russie, les traits de caractères de ce personnage à la personnalité bien trempée, sont très bien amenés dans ce tout premier tome.
Les dessins de Déthorey correspondent à merveille à l'ambiance de l'histoire, avec un trait dynamique, et des personnages aux visages marqués par la dureté de la guerre et de la période de l'après guerre. Une pure réussite.

Par , le

Les albums de la série LOUIS LA GUIGNE

Nos interviews liées

Frank Giroud pour Quintett tome 5

  Sceneario.com: Nous arrivons déjà à la fin de Quintett, quel effet ça fait de cloturer cette excellente série ?

Frank Giroud: Je suis à la fois soulagé d’avoir mené un tel navire à bon port… et nostalgique d’en quitter le pont.
 
Sceneario.com: De Vita vous a proposé Giancarlo Alessandrini lorsqu'il s'est agi de lui trouver un remplaçant. Avez-vous fait confiance au choix de Giulio De Vita ou bien Giancarlo Alessandrini a-t-il dû "passer des tests" ?

Frank Giroud: J’avais pleine confiance dans les goûts de Giulio et j’ai bien aimé les extraits des divers travaux envoyés par Giancarlo. Mais je ne pouvais pas l’accueillir à bord sans m’être assuré qu’il serait vraiment l’homme de CETTE situation [...]

Lire la suite ›