LOUIS LA GUIGNE #7 Les vagabonds

voir la série LOUIS LA GUIGNE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Vécu

Genre :

Aventure

Historique

Policier

Sortie :
ISBN : 2723411028

Résumé de l'album Les vagabonds

Louis Ferchot, alias Louis la guigne, se retrouve derriére les barreaux à Sing-sing. Il découvre l'univers carcéral, ses coups durs mais aussi l'esprit de camaraderie. Mais quelqu'un dans la prison est chargé de l'éliminer.
Louis ne pense qu'à se tenir tranquille jusqu'au jour de la libération pour retrouver celle qu'il aime.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Les vagabonds

C'est par hasard que je suis tombé sur cet épisode de Louis la Guigne. Cette série m'a attiré depuis que j'ai lu un épisode de Louis Ferchot. L'histoire de ce tome se situe aux états-unis entre les deux guerres, pendant la période de la prohibition, de la répression, on se croirait presque dans du Steinbeck. Cet épisode est un tres bon "road-movie" de plus.
Frank Giroud crée la série en 1982, et depuis a imaginé plusieurs aventures à ce personnage, lui offrant deux séries. Le scénario de ce tome 7 est bien ficelé, riche en rebondissement, du très bon feuilleton. On ne s'y ennuie pas. On a vraiment envie de suivre le héros tout au long de l'aventure, de découvrir sa vie.
Le dessin est l'oeuvre de Dethorey, malheureusement décédé en 1999. C'était un desinateur de grand talent : "L'oiseau noir" avec Serge Letendre, les premiers tomes de "coeur-Brulé" avec Cothias, etc...
Un style dynamique, un trait précis, et un savoir-faire pour les "gueules" des personnages. Son style me plait beaucoup.
Ouaip, Louis la guigne est une série à (re)découvrir.
Giroud avait arreté la série au tome 13 "Lo zio" lorsque la guerre de 39-45 débutait. La disparition de Dethorey y étant pour beaucoup. Mais le scénariste a créé la série "Louis Ferchot" toujours dans la meme collection avec Courtois au dessin où l'on retrouve Louis plus jeune. Mais j'en reparlerai bientot...

Par , le

Les albums de la série LOUIS LA GUIGNE

Nos interviews liées

Frank Giroud pour Quintett tome 5

  Sceneario.com: Nous arrivons déjà à la fin de Quintett, quel effet ça fait de cloturer cette excellente série ?

Frank Giroud: Je suis à la fois soulagé d’avoir mené un tel navire à bon port… et nostalgique d’en quitter le pont.
 
Sceneario.com: De Vita vous a proposé Giancarlo Alessandrini lorsqu'il s'est agi de lui trouver un remplaçant. Avez-vous fait confiance au choix de Giulio De Vita ou bien Giancarlo Alessandrini a-t-il dû "passer des tests" ?

Frank Giroud: J’avais pleine confiance dans les goûts de Giulio et j’ai bien aimé les extraits des divers travaux envoyés par Giancarlo. Mais je ne pouvais pas l’accueillir à bord sans m’être assuré qu’il serait vraiment l’homme de CETTE situation [...]

Lire la suite ›