Louis au ski

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Shampooing

Genre :

Humour

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 2847899707

Résumé de l'album Louis au ski

Ni une, ni deux ! Louis n’a pas le temps de dire ouf que son père lui a déjà enfilé ses affaires chaudes  : ils vont passer une journée avec un ami et son fils à la montagne.
Mais Papa et son copain sont trop fort et partent sur les pistes noires, laissant Louis avec l’autre garçon… qui n’a qu’une idée  : frimer avec son surf !
La journée de Louis va donc être très très mouvementée. Heureusement, Doudou veille…

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Louis au ski

« Louis au ski » est une petite merveille d’histoire muette. Pas besoin de longs discours, quelques bulles imagées suffisent largement  pour faire partager les aventures de Louis pendant cette journée terrifiante à plus d’un titre.

Ce qui m’a fait craquer avant tout, c’est le dessin de Guy Delisle  : impossible de rester de marbre devant le petit Louis. C’est extraordinaire la façon de rendre les situations que le garçonnet rencontre  : tantôt perplexe, paniqué, surpris ou content, Louis passe par toutes les émotions pendant cette longue journée !

Ensuite, il y a la teneur du scénario  : Guy Delisle a su parfaitement restituer et compiler les angoisses d’un petit sur les pentes. Petite aparté  : A voir ses vêtements, Louis doit avoir 4 ans, peut-être moins (à la fin, il s’endort dans sa barboteuse). J’ai trouvé très amusant – et extraordinaire ! – de le voir s’aventurer seul sur les pistes !

Mais bref ! tout y passe  : les skis qui se croisent au mauvais moment, les gens qui crânent sur les piste et qui croient qu’elles leur sont exclusivement réservées, le mauvais chemin qu’on emprunte, la skieuse qui bigophone à longueur de remontée… Hilarant !
Ma scène préférée reste celle où Louis traverse la forêt  : c’est excellent !

Et puis, il y a « Super Doudou »  : la peluche oubliée à la maison de Louis va lui venir en aide tout au long de l’aventure. J’ai trouvé ça très attendrissant, poétique et pourtant tellement vrai  : Qui n’a pas eu un ami imaginaire ou une peluche pour l’aider, tout petit, quand il fait noir ou quand il est tout seul ?

En somme, « Louis au ski » nous rappelle beaucoup de souvenir d’enfance et s’adresse donc aussi bien aux petits qu’aux plus grands.

Par , le