LORSQUE NOUS VIVIONS ENSEMBLE #1 Tome 1

voir la série LORSQUE NOUS VIVIONS ENSEMBLE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Collection :

Sensei

Genre :

Intimiste

Manga

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782505005827

Résumé de l'album Tome 1


Kyoko et Jirô ont chacun un peu plus de vingt ans et vivent ensemble en concubinage à Tokyo. Sans le cacher à tout prix lorsque quelqu’un leur pose la question, ils laissent cependant planer le doute sur le fait qu’ils sont mariés ou non. Même leurs parents, qu’ils ne voient plus guère, ne sont pas certains des liens qui unissent les deux amoureux !

Kyoko est graphiste dans une agence de publicité, et Jirô est illustrateur, vivant de petites commandes qu’il décroche ça et là. Pour l'instant, l'heure est à l'insouciance : les petits problèmes du quotidien trouvent toujours un exutoire dans l'amour qui lie les deux jeunes gens, amoureux passionnés et décomplexés...
 

Par Sylvestre, le 21/10/2009

Notre avis sur l'album Tome 1


Doit-on y sentir des regrets, de la nostalgie, ou pressentir un drame à venir ? Il y a en effet un peu de tout cela dans le titre de ce manga... Lorsque nous vivions ensemble... A l’imparfait... Comme si une page s’était tournée dans la vie de deux personnes qui se sont aimées, puis séparées...

Il n’est pourtant pas question de séparation dans cette bande dessinée, la première d’une trilogie. Et même si tout n’est pas toujours joyeux dans les chapitres de cet ouvrage, loin de là, c’est bien d’une vie de couple passionnée qu’on est le témoin. Kyoko et Jirô s’aiment et ne manquent pas une occasion de se le dire, même si le quotidien a parfois tendance à mettre à l’épreuve leur amour de jeune couple fragilisé par leurs situations professionnelles incertaines.

Vingt-sept chapitres composent ce premier volume, et ce n'est qu'après en avoir lu plusieurs qu'on se confirmera qu'ils ne sont pas indépendants, qu'ils respectent une chronologie. Certains en effet se distinguent des autres parce qu'ils paraissent plus hors du temps, qu'ils auraient pu être intercalés ailleurs sans que cela ne change rien au tout. Mais une chose est sûre, c'est que tous, sans exception, sont emprunts de cette anxiété à laquelle nous prépare le titre de la série, et ce malgré l'extrait choisi pour illustrer la couverture, lui plutôt joyeux.

Ceux qui ont lu Le fleuve Shinano aux éditions Asuka, autre série de Kazuo Kamimura (à qui l'on doit aussi le très remarqué Lady Snowblood) ne seront pas déroutés par ces ambiances. Et ils seront même ravis de lire cette nouvelle histoire qui leur est proposée en version française et qui est à la mélancolie et à l'amour ce que sont les oeuvres de Jirô Taniguchi au rêve et aux belles émotions.

Il est normal que le trait de Kazuo Kamimura ait plu. Il est franc mais doux, et simple mais tout en sachant être multiple (sur certaines planches, différents styles de coups de crayons se côtoient). Paru au début des années 70, ce manga réaliste et sensible, chronique de la vie quotidienne de personnes lambda, a su toucher un lectorat alors oppressé par un mode de vie calé sur la rentabilité et la consommation. La propension de l'auteur à raconter ce quotidien somme toute banal de manière très poétique a dû finir de convaincre ! Il y a quelque chose en cet auteur du peintre d'estampes, et certains dessins d'introduction aux chapitres mariant fleurs et visages de femmes vous le susurreront...

Généreux pavé de lecture totalisant 700 pages, ce tome 1 de Lorsque nous vivions ensemble est une occasion rare de découvrir le style apaisant d'un artiste de talent trop vite disparu. Les tomes suivants ne seront jamais assez épais pour ceux qui auront su baigner pleinement dans cet art graphique et narratif unique.
 

Par , le

Les albums de la série LORSQUE NOUS VIVIONS ENSEMBLE