LONG JOHN SILVER #Int 1 L'intégrale

voir la série LONG JOHN SILVER
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Adaptation

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782205075359

Résumé de l'album L'intégrale

1785, aux confins du fleuve Amazone.
Cela fait plus de trois ans que Lord Hastings a quitté sa demeure d'Angleterre pour partir à la recherche d'un trésor. Il ne lui reste que peu d'hommes et ce jour-là, malgré la fatigue, la pluie et la maladie, Lord Hastings trouve Guyanacapac, la cité mythique où serait caché un fabuleux trésor. Quelques jours plus tard, en Angleterre, Lady Vivian Hastings, qui ne s'est pas sentie seule pendant les années où son mari est parti à la recherche du trésor en Amérique du Sud (au contraire, elle a su courtiser d'autres hommes et se retrouve enceinte de l' un d'eux) est sur le point de vouloir épouser Lord Prisham, croyant son mari mort. Mais son beau-frère ramène un message de Lord Hastings accompagné d'un Indien Moxtechica, qui annonce la découverte du trésor. Mais Lord Hastings a laissé d'autres consignes à son frère, comme de placer sa femme dans un couvent. Mais Lady Vivian Hastings n' est pas d'accord et veut sa part du trésor. Elle décide de partir elle aussi et suivant les conseils de sa servante, elle va voir le Docteur Livesey, pour que celui-ci lui présente un homme capable de l'accompagner sur la trace de ce trésor : un certain Long John Silver !

 

Par Berthold, le 27/11/2015

Notre avis sur l'album L'intégrale

De 2007 à 2013, on a pu lire la très belle saga signée Xavier Dorison et Matthieu Lauffray, intitulée Long John Silver.
Dans ce récit en quatre tomes, nous découvrions la suite des aventures du célèbre pirate, Long John Silver, crée par R.L.Stevenson, dans L'île au trésor, où il se lance dans une nouvelle recherche d'un trésor dans un pays lointain.

L'intrigue conçue par Dorison était passionnante et prenante. Dès les premières pages, nous sommes embarqués dans l'aventure. Il nous tarde de vite mettre les pieds à bord du Neptune pour avoir aussi nous aussi notre part du butin !
Cette série, en quatre tomes, s'est imposée comme l'un des classiques de la bande dessinée depuis.
Que ce soit le talent d'écriture de Xavier Dorison ou le talent du dessinateur et coloriste, Matthieu Lauffray, tout contribue à faire de cette saga un exemple du genre. Des récits comme celui-là, on en redemande !

Dargaud nous propose donc une intégrale, regroupant l'histoire complète, avec quelques "petits bonus".
En effet, 40 pages en plus où nous trouvons diverses illustrations de Matthieu Lauffray réalisées avec diverses techniques, mais aussi des hommages à Long John Silver, signés par Ralph Meyer, Juanjo Guarnido, Alex Alice, Bonhomme, TaDuc, Bajram, Barral, Marini, Henninot, Alary, Recht et j'en oublie ! Du beau monde et de magnifiques illustrations !

Moussaillons, voilà une belle idée de cadeau à offrir en cette fin d'année 2015 ! 
Long John Silver est une réussite totale que ce soit au point de vue du scénario et de celui du dessin. Deux auteurs au sommet de leur art avec cette aventure de pirates et de chasse au trésor !
A savourer, bien sûr, en dégustant un bon rhum !

 

Par , le

Les albums de la série LONG JOHN SILVER

Nos interviews liées

Un entretien avec Xavier Dorison pour la sortie de sa nouvelle série : Red Skin

Avec Red Skin, Xavier Dorison nous plonge dans un univers inspiré comics qui entremêle bien harmonieusement super-héros, humour, sensualité, action en tout genre et affrontements idéologiques.

Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Xavier Dorison Scénariste de Long John Silver

Sceneario.com : comment à débuter cette association avec Matthieu Lauffray ?
Xavier Dorison: Entre Mathieu et moi, c'est une longue histoire d'amitié et de collaboration de plus de 10 ans et que je ne pourrais pas résumer ici... Pour faire court, j'ai écrit les séquenciers des 4 tomes de LJS en les "visualisant" dessinés par Mathieu... Et sans espérer une seconde que ce soit possible ! A la fois pour des raisons de disponibilité et, sans doute, parce que je n'osais pas espérer qu'ils lui plaisent. François Lebescond a eu le courage que je n'avais pas et a joué les entremeteurs. Mathieu a aimé et a trouvé la disponibilité en question....
Après, il s'est "emparé" du sujet (dans le meilleur sens du terme) et nous le travaillons ensemble. Nous sommes maintenant comme les personnages de cette histoire. Tous les deux sur le bateau, essayant de le faire avancer en utilisant nos forces et métiers respectifs [...]

Lire la suite ›

Mathieu LAUFFRAY pour Long John Silver

Sceneario.com: Quelles sont vos influences ?
Mathieu LAUFFRAY: Je ne sais pas vraiment. Cela paraît simple et pourtant c’est une question compliquée. J’aime beaucoup de chose, j’aime regarder, j’admire les victoires des autres, parfois les miennes quand mon intention passe selon mon souhait . Mais aimer voir et aimer faire sont deux choses différentes.
Je pense qu’aujourd’hui je reviens naturellement vers ce qui m’a fait découvrir la beauté du dessin au tout début. Ce moment de transition entre culture classique et redécouverte de la stylisation. J’aime les écoles françaises et Américaine de la fin du 19e et du début 20e.
Les deux premières bandes dessinées qui on compté pour moi sont « Tintin » et « Little Nemo » de Windsor McKay. Les deux à égales forces et je les cites car elles illustrent un sacré grand écart stylistique ! Or, j’adore les deux [...]

Lire la suite ›

Sanctuaire Remined tome 1

Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous a décidé à proposer une adaptation manga de votre série ?
Xavier Dorison : L’une des raisons de ce choix est liée au fait que, lorsque l’on travaille sur une BD franco-belge, on a une place limitée. Il y a une forme d’essentiel, de radicalisme. Le manga permet de développer les univers et les personnages. On savait que Sanctuaire offrait des pistes à emprunter et nous avions le choix des auteurs. Cela est donc apparu comme une bonne idée. En outre, cela permettait d’accompagner le développement de Shôgun mag. Sceneario.com : Aviez-vous des contraintes pour la reprise du scénario ?
Stéphane Betbeder : On avait toute latitude. On ne souhaitait pas faire une simple adaptation mais une réelle interprétation. L’objectif était de s’approprier l’univers de Sanctuaire [...]

Lire la suite ›