Retour à Slumberland

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Comics

Fantastique

Hommage

Onirique

Sortie :
ISBN : 9782365777964

Résumé de l'album Retour à Slumberland

(Little Nemo: Return to Slumberland 1 à 4)
A Slumberland, la jeune princesse attend désespéramment qu'on lui désigne un nouveau compagnon. Elle se souvient encore de ses aventures avec Nemo et quand on lui parle d'un certain James Nemo Summerton elle y voit le signe du destin. Le roi envoie alors Popcorn puis Bon-Bon afin d'inviter le nouveau "Nemo", pendant son sommeil, à venir rencontrer la princesse à Slumberland... Mais le voyage n'est semble-t il pas si facile, chaque embuche réveille le garçon...
Mais il parvient à arriver au palais ou la princesse l'attend, néanmoins, sur son chemin il croise Flip, un mystérieux personnage qui ne pense qu'à semer le désordre, entraînant Nemo à sa suite...

Par Fredgri, le 02/11/2015

Notre avis sur l'album Retour à Slumberland

Depuis peu Little Nemo est tombé dans le domaine public, permettant ainsi à qui le voudrait, de raconter de nouvelles aventures du jeune rêveur, créé en 1905 par le génial Winsor McCay !

L'opportunité est belle de venir maintenant se réapproprier ce personnage qui a séduit des générations de lecteurs, qui fascine encore maintenant par la beauté de ses planches, par l'incroyable originalité de son univers et la modernité toujours actuelle de cet univers !
A l'annonce d'une mini-série écrite par Eric Shanower et dessinée par Gabriel Rodriguez, on était curieux, d'autant que le récit se passerait à la suite du strip original ! il y avait de quoi rester perplexe ! Mais très vite, quand les premières images ont commencé à filtrer on s'est rendu compte que le projet était réellement entre de bonnes mains !

On connait Eric Shanower en tant que dessinateur extrêmement doué sur Age of Bronze, mais c'est surtout pour son amour pour le monde du Magicien d'Oz qu'il s'est fait une réputation des plus solides. Qu'il s'agisse d'adapter lui même les livres, ou avec Skottie Young aux crayons, d'en raconter la suite etc. Shanower a surtout montré qu'il était un auteur très respectueux de ces univers extraordinaires, ainsi que des œuvres originales ! Et pour cette suite à Little Nemo il s'est adjoint les services de Gabriel Rodriguez que l'on connait grace aux fabuleux Locke & Key ou il explose littéralement sur chaque planche !

Ainsi, sur ce "Retour à Slumberland", le duo est en parfaite osmose, complètement à l'aise avec l'héritage pourtant impressionnant de McCay !
Shanower reste dans la continuité du strip, peut-être un peu trop en retrait, n'osant pas trop s'écarter de l’œuvre, il se contente pour l'instant de garder la construction narrative de McCay, mais il faut davantage voir ça comme un vrai hommage au strip, très cohérent, avec une vrai subtilité dans les caractérisation. Shanower a peut-être du mal à vraiment s'abstraire du poid de McCay, malgré tout il réussit aussi à dépoussiérer légèrement cet univers en y insufflant un peu plus de modernité. C'est léger, mais c'est vraiment du bon boulot !
Pour Rodriguez, franchement c'est un festival de fraîcheur graphique, avec des constructions de planches très impressionnantes (notamment l'épisode en hommage à Escher, mon dieu !!!), une telle virtuosité qui rend un hommage inspiré et vibrant de vie à la maestria de McCay. Des détails, des idées de mise en page qui frôlent la perfection... !

Du coup, ce volume est peut-être plus un plaisir des yeux, même si l'histoire saura séduire les fans du jeune rêveur ! Ce qui démontre finalement que d'une part, non, envisager une suite n'était en soi pas sacrilège, et qu'ensuite ce défi pouvait être relevé avec brio par des auteurs en pleine forme !

Pour l'instant pas de suite annoncée, on croise les doigts, sait on jamais ! Mais dans le paysage actuel ou fourmillent de multiples projets, je ne saurais assez vous conseiller de vous procurer ce magnifique volume, histoire de retrouver cette magie propre à Slumberland, d’où on n'a absolument aucune envie de partir !

Recommandé donc !

Par , le