LIGNES DE FRONT #7 La piste de Kokoda

voir la série LIGNES DE FRONT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Série B

Genre :

Aventure

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 9782756053394

Résumé de l'album La piste de Kokoda

Août 1942. Pacifique Sud, mer des Salomon. Peter Yates, ancien du L.R.D.G., surveille depuis une île un vol d'avions japonais. Il fait partie de ce que l'on appelle les "Ferdinand", des guetteurs côtiers. Malheureusement, un PBY américain se trouve dans le coin. Yates n'a pas le temps de le prévenir que trois zéros lui tombent dessus. L'hydravion est touché et s'écrase en mer non loin de là. L'australien et son collègue, Cornélius Kraven, sortent leur pirogue pour aller voir s'il y a des survivants. Ils repêchent deux hommes blessés. Le capitaine Finley se réveille et fait connaissance avec ses deux sauveteurs. Le second blessé est dans un état préoccupant et il lui faut de vrais soins, dans un hôpital. Cornelius a une idée, il y a un vieil avion dans un ancien hangar qui pourrait servir à quitter l'île et à emmener le blessé. Finley remet en état le Flying Dragon et accompagné de Yates, il décolle, en emportant le blessé. Malheureusement, l'avion est aussi pris pour cible par des zéros. Il se crashe dans la jungle. Yates et Finley s'en sortent. Le troisième passager n'a pas survécu. Les deux hommes doivent faire face au danger de la jungle et aux patrouilles japonaises en espérant rejoindre Port Moresby...

 

Par Berthold, le 09/09/2015

Notre avis sur l'album La piste de Kokoda

La piste de Kokoda est le septième opus de la série Lignes de front. Ce tome est aussi réussi que les précédents.

Pécau nous entraine cette fois-ci dans le Pacifique Sud, en cette année 1942, pour nous raconter une des actions spectaculaires menées par des soldats australiens que l'on nommait les soldats en chocolat, contre les forces japonaises.
Je ne connaissais pas cet "exploit" de l'armée australienne. Exploit qui, tout de même, leur coute cher en vies humaines.
En attendant, nous retrouvons l'australien Peter Yates, qui a donc quitter le désert, pour s'installer sur une des îles du Pacifique, où il joue le rôle d'un guetteur côtier, un Ferdinand, comme on les appela péjorativement. Pécau donne d'ailleurs l'explication de la chose dans son récit. Mais le hasard le fait sortir de son train-train pour une traversée de la jungle en compagnie d'un officier américain. Le récit est un vrai récit d'aventure et de guerre. Nous découvrons comment les deux hommes tentent de survivre dans ce milieu hostile, se faisant aider par les indigènes. Pécau montre bien comment certains traitaient justement ces gens qui étaient chez eux et qui devaient subir les attaques des japonais et la compagnie des "blancs". L'auteur détaille bien les situations pour bien nous placer dans le contexte de cette guerre. Il nous montre ensuite l'héroïsme de ces soldats en chocolat, ces jeunes australiens, qui font face aux troupes japonaises en réalisant l'une des premières victoires alliées sur l'empire nippon.
Le scénariste nous donne aussi des nouvelles de l'américaine Cheryl Matthews, la journaliste, qui, elle, se trouve sur le Front de Chine Continentale et qui découvre d'autres horreurs dues à la guerre entre les chinois et les japonais. Pas besoin de détail, le texte suffit pour nous plonger dans cet enfer. La piste de Kokoda est un très bon récit.

On apprécie de croiser à nouveau dans ces pages, le dessinateur Bane, qui a déjà travaillé sur Lignes de front, avec le tome 3 : L.R.D.G., mettant déjà en scène Yates.
Là encore, Bane réalise quelques prouesses graphiques, surtout lors de scènes de batailles spectaculaires. Il a un coup de crayon très efficace, qui est très bien mis en valeur par les couleurs de Thorn. Ah, ceux qui regrettent l’absence de Sean Connery au cinéma, se contenteront de sa participation dans le rôle d'un second rôle dans ce récit ! Bane a donné les traits de l'acteur écossais au personnage de Cornélius Kraven.

La piste de Kokoda est une excellente surprise, un très bon récit de guerre et d'aventure qu'on appréciera à sa juste valeur. C'est aussi un bon récit d'un des divers faits marquants, mais méconnus, de la Seconde Guerre mondiale.
Un épisode de Lignes de front à découvrir.

 

Par , le

Les albums de la série LIGNES DE FRONT

Nos interviews liées

Fred Duval, Jean Pierre Pécau

Rencontre avec Fred Duval et Jean Pierre Pécau qui nous présentent l'Inspecteur Spadaccini


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›