Che Guevara

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Collection :

Rebelles

Genre :

Biographie

Historique

Politique

Sortie :
ISBN : 2203391502

Résumé de l'album Che Guevara

Ernesto Guevara dit El Che, rebelle, guerillero engagé, est assassiné dans la région du Valle Grande en Bolivie.
Flash back : Ernesto, enfant asthmatique auprès de sa mère à la plage .
Jeune adulte, il fait des études de médecine, part à la découverte de l’étranger, découvre la misère et l’oppression, choisit de devenir révolutionnaire, rencontre Fidel Castro, devient cubain à la libération du pays et finit par disparaître après avoir rédigé une lettre d’adieu au peuple cubain et à son dirigeant. 

El Che, une vie, une légende.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Che Guevara

El Che en bande dessinée n’est pas une nouveauté. Un certain Frisano, a déjà eu l’occasion de le dessiner sur un scénario de Raymond Maric. On attend donc d’une nouvelle œuvre qu’elle apporte sa pierre à l’édifice ce qui n’est pas le cas pour cet album. 

La narration est rapide et le travail elliptique exagéré. Nous retenons qu’El Che était asthmatique et qu’il a libéré Cuba, qu’il a été naturalisé Cubain et qu’il a disparu en rendant les honneurs qu’on lui avait remis.
On apprend l’origine de son nom (n’oublions pas que cette icône historique a également un vrai prénom : ! Ernesto). On aperçoit Fidel Castro, on essaie de vibrer à la lecture du titre « Libertad » Tel était El Che..mais rien ne se passe.
Les ellipses frisent la pêche au lancé, un peu plus loin, un peu trop loin pour qu’on puisse y trouver repère et références.

Le dessin de Wozniak n’épouse pas non plus les aspirations d’un tel sujet.  Son dessin est réaliste et précis  et semble entrer dans un moule éditorial formaté. Quelques jolies planches sur sa jeunesse mais pas d’éclat ni de force attendus quand on parle d’un homme tel qu’El Che Guevara.
On s’attendait à un récit enlevé, chevaleresque, surtout avec un tel titre de collection : Rebelles ! Tout un programme … et finalement il est décevant dans son ensemble surtout pour les lecteurs épris de la légende.

Pour les passionnés, je recommande le film « Carnets de voyage » film de Walter Salles abordant avec force les débuts de l’engagement politique et militaire d’El Che Guevara. 

Par , le