Lettres d'un temps éloigné

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Collection :

Un monde

Genre :

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 2203391359

Résumé de l'album Lettres d'un temps éloigné

4 histoires indépendantes les unes des autres.
"Après le déluge", ou les errances d'une femme qui pense, dans un aéroport à l'homme qu'elle aime tandis qu'elle attend son avion.
"Portrait de l'amour", un peintre fasciné par la femme qu'il aime et qu'il essaie de figer dans une peinture...
"Loin très loin", le narrateur observe les apparitions surprenantes dans la rue, devant lui, d'un mystérieux objet.
"Lettre d'une époque éloignée", dans un train, une jeune femme écrit, écrit encore...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Lettres d'un temps éloigné

Ces 4 histoires sont étranges, je ne suis pas sur d'avoir réellement saisi tout les éléments, le sens de chacune de ces petites escapades. Ce qu'il en ressort néanmoins c'est les atmosphères de Mattotti !
Tout d'abord sur le plan graphique c'est magnifique, absolument, ce maître de la couleur nous emporte dès les premières cases vers des horizons expressionnistes boulversants. On devine les coups de pastel, les lumières étranges et les formes qui se lovent dans la composition...
J'adoooore.
Pour les récits en eux-même on est projeté dans un univers très nonchalant, les êtres se cherchent, se perdent dans leur amour mais passent du temps à observer les autres, à s'asseoir tranquillement sans but, juste pour prendre une minute à ne rien faire. Ces personnages dont le seul objectif semble se borner à ne suivre que leur instinct, qu'au travers de ce monde qui marche lentement autour d'eux, à n'être qu'une forme qui se dessine sur une autre forme.
Malgré tout il se dégage une certaine tension de ces pages, une impression de "pas fini", comme si Mattotti ne s'était contenté que d'ébaucher ces histoires, sans entrer dans le fond de ces figures errantes. On entre avec lui mais a-t on envie de s'éterniser ?
Un album envoutant et quelque peu destabilisant !

Par , le