LES VOYAGES DE LEFRANC #3 L'aviation - De 1917 à 1918

voir la série LES VOYAGES DE LEFRANC
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Aviation

Sortie :
ISBN : 9782203327092

Résumé de l'album L'aviation - De 1917 à 1918

En 1917, l'Allemagne n'était pas encore vaincue et avait un certain répondant. La paix conclue avec la Russie à Brest-Litovsk allait momentanément faire pencher le rapport de force en sa faveur. Mais heureusement, un nouvel allié n'allait pas tardé à se montrer.
Alors que dans les tranchées, on jouait plus souvent au gagne-terrain c'est dans les airs que se déroulaient les combats les plus marquants, les plus exceptionnels. Ces chevaliers du ciel chevauchaient de drôles de machines et forgeaient de jour en jour leur légende et celle de l'aviation.
Mais durant cette période, on assistait surtout...

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album L'aviation - De 1917 à 1918

...On assistait surtout "au crépuscule des aigles". En effet, durant cette période de nombreux as ont péri. On pourra citer pèle-mêle : Georges Guynemer, Manfred Van Richtofen (le célèbre baron rouge), Werner Voss, Raoul Lufberry ou encore James McCudden. Les exploits de ses hommes sur leurs montures aux couleurs souvent éclatantes étaient abondamment relatés dans la presse. Ainsi, leur disparition pouvait avoir un effet non négligeable sur le moral des individus, combattants ou non.
Mais ce qui frappe surtout cette période de l'aviation, c'est que durant ces années, le progrès dépassait souvent les soldats. Ainsi, un avion était souvent totalement dépassé avant même d'avoir fait son premier vol, et donc quand il était richement doté aux unités, on pouvait craindre un taux de perte élevé chez les aviateurs.
Ainsi, Jacques Martin et Régric nous font découvrir au travers d'illustrations et de textes cette période de l'aviation et surtout de l'histoire de la première guerre mondiale injustement méconnue.
A l'approche d'un 11 Novembre 2007 qui voit le nombre de poilus proches de zéro, l'histoire se plaît à oublier que ses combattants, chevauchaient leur monture sans porter de parachute, car celui-ci sera inventé dans les années 20. Etant un fana d'aviation mon opinion est très partisane certes, mais cet album aura le mérite de faire perdurer un souvenir de fantastiques machines, que l'on peu voir par la magie du dessin en mouvement et en couleur. Car de cette époque on n'a que des photos en noir et blanc et au sol.

Par , le

Les albums de la série LES VOYAGES DE LEFRANC