LES VOYAGES DE HE PAO #4 Neige blanche, chemin d'antan

voir la série LES VOYAGES DE HE PAO
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782205058918

Résumé de l'album Neige blanche, chemin d'antan

 
Dans un accès de désespoir et parce qu’elle s’était laissée dire qu’elle avait tué le vieux Yi en employant l’art martial du Moine Fou, He Pao était tombée dans le coma juste après avoir eu le temps et la présence d’esprit de demander à Tashi Tsanpo de la conduire au Tibet, précisément à Geladandong.

Sur un itinéraire emprunté par des caravanes reliant la Chine et le Tibet, Tashi Tsanpo évoluait donc, avec He Pao inconsciente sur le dos, lorsque des bandits en eurent après lui et ce qu’ils croyaient être un bagage de marchandises. En réalité, le chef de ce petit groupe de voleurs avait suivi Tashi car il savait depuis la cérémonie des lampions qu’He Pao n’était pas sous l’emprise de la malédiction de l’art martial puisqu’elle n’avait pas tué.

S’emparant du corps de He Pao dont ils connaissaient les pouvoirs, les voleurs jetèrent Tashi dans une rivière, laissant le soin à la nature de décider s’il devait mourir ou non. Puis arriva une armée qui fit se séparer les voleurs : He Pao avait été chargée sur le dos du cheval du chef et celui-ci s’était mis en route pour Geladandong, destination dont lui avait parlé Tashi.

Arrivés au Tibet, le voleur et He Pao durent se mettre à l’abri car la région était le théâtre d’affrontements entre les armées tibétaine et mongole. Bien que n’ayant pas atteint la localité qui était l’objectif de leur périple, He Pao et son ravisseur surent cependant qu’ils avaient touché au but dans le refuge où ils s’étaient abrités, une grotte sur les parois de laquelle un enseignement très semblable à celui du Moine Fou apparaissait...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Neige blanche, chemin d'antan

 
Le tome précédent nous avait laissés en compagnie d’une He Pao inconsciente mais ayant eu le temps de donner à Tashi des consignes sur l’itinéraire à suivre... C’est donc sans trop de surprises que l’on retrouve dès la première planche nos deux héros sur la route de Geladandong, au Tibet. Rien ne permettait de comprendre pourquoi cet objectif avait été donné. C’est à la lecture de ce nouvel album qu’on comprendra que les pouvoirs d’He Pao lui confèrent aussi le don d’être attirée par les origines de l’art martial du Moine Fou, comme une prémonition qui pourrait guider ses pas...

Cette nouvelle facette des facultés de He Pao facilite en quelques sortes le travail de scénariste de Vink qui – on le voit – peut alors orienter à souhait son histoire pour la faire complètement changer de décors et de personnages. Mais n’est-ce pas un peu ce à quoi on est habitués depuis le premier tome du Moine Fou, et n’est-ce pas ce qu’on redemande à chaque fois à l’auteur tant celui-ci sait nous séduire par l’exotisme des aventures de He Pao ?

En effet, depuis maintenant un quart de siècle (!!!), Vink s’est lancé dans un travail de très longue haleine avec lequel il fait désormais corps. Car depuis tout ce temps, il n’a pas cessé de nous régaler avec son style si personnel, ses histoires si originalement exotiques et son graphisme semblable à nul autre ; un graphisme dont on pourrait dire qu’il n’a que très peu évolué au fil du temps, mais dont on peut alors s’accorder à dire que finalement, il est « au top » depuis le tout début !

Ce quatrième album des Voyages de He Pao clôt un premier cycle. La suite devrait nous en dire plus sur celle de qui le Moine Fou tient les pouvoirs dont He Pao profite à son tour. De quoi repartir pour plusieurs années, M. Vink ! Et c’est tant mieux ! Bon courage, et merci !
 

Par , le

Les albums de la série LES VOYAGES DE HE PAO

Nos interviews liées

Interview de Vink à l'occasion des 25 ans de He Pao



Sceneario.com : Bonjour Vink, et merci de nous accorder cette interview ! Pour commencer, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Vink :
Et bien bonjour, je m’appelle Khoa Vinh mais je signe sous le pseudo Vink qui est une contraction de mes nom et prénom. Je suis né au Vietnam il y a 57 ans et j’habite en Europe depuis presque 40 ans.

Sceneario.com : Votre actualité, c’est la sortie du tome 4 des Voyages de He Pao. He Pao, c’est un personnage féminin que vous faites vivre depuis maintenant un quart de siècle. Alors, dites-nous... Quand vous l’avez créée, pensiez-vous que votre héroïne aurait une telle longévité ?

Vink :
Non, pas du tout ! Je me suis lancé dans le métier avec beaucoup de passion et d’inconscience, aussi (!!!) et j’étais parti pour ne réaliser que deux albums avec He Pao, et ne pas aller plus loin [...]

Lire la suite ›