LES TUNIQUES BLEUES #5 Les déserteurs

voir la série LES TUNIQUES BLEUES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Guerre

Humour

Western

Sortie :
ISBN : 2800103647

Résumé de l'album Les déserteurs

Le Sergent Chesterfield est quelque peu nostalgique. En effet, le colonel et sa fille, la bien-aimée du sergent, s'absentent quelques temps... Malheureusement, il n'a guère le temps d'y penser qu'apparaît déjà le remplaçant du colonel, un homme antipathique et digne du statut de plus grand tyran de l'Ouest.
Ses premières mesures disciplinaires en dégoûtent plus d'un et un groupe d'hommes aux arrêts décide de s'évader. Le capitaine se lance à leur poursuite en emmenant bien sûr avec lui, Blutch et Chesterfield, les deux héros de la série, qui se lancent dans une poursuite épique qui pourraient bien leur coûter cher!!

Par Matt, le NC

Notre avis sur l'album Les déserteurs

Je partage le sentiment de Siam. J'ai découvert la série avec les derniers albums comme beaucoup de gens et là je découvre l'un des premiers albums qui date d'il ya plus de 30 ans!! On tombe forcément de haut et il faut savoir rester objectif.
Pour commencer, attaquons sur le domaine du dessin. Personnellement, je trouve le trait un peu grossier, parfois trop simpliste comme par exemple sur la première page, l'absence de bouche pour Blutch... Lorsque l'on sait ce que deviendra le dessin plus tard, on ne s'en fait pas trop pour ces petits détails qui, après tout, ne gênent pas la lecture. Le dessin est agrémenté par des couleurs qui respectent les différents éléments de l'environnement, ce qui est un atout précieux dans toute bonne Bd qui se respecte
Au niveau scénar, pour ma part, ça cloche un peu. L'idée de base est, on peut le dire, bien trouvée. Après tout, la désertion et l'armée ne font souvent qu'un! Mais cela vire à une guerre interminable contre les indiens. Plus d'un 5ème de l'histoire raconter les aller-retours des différents protagonistes de l'histoire entre le trou dans lequel sont planqués les soldats et l'endroit où se tiennent les indiens...
L'histoire s'étire donc plus que ce qui est vraiment nécessaire, et même si "Les Tuniques Bleues" reste une bonne série, un album avec autant de petites imperfections n'aide pas à encourager les lecteurs à poursuivre leur lecture...

Par , le

"les déserteurs" est le premier tuniques bleus entiérement déssiné par Willy Lambil. Il avait terminé le tome 4 , suite au décès de Louis Salvérius. Le style s'en ressent. Lambil tatonne un peu. Ce n'est pas le meilleur des "Tuniques Bleus". Et pourtant, Raoul Cauvin réussit une bonne parodie d'un vieux western, où les protagonistes sont pris au piège de la meme façon par des indiens : une sorte de huis-clos, où les personnages montrent leur caractère petit à petit. Moi, je m'étais bien amusé à l'époque où il est sorti, et m'amuse toujours d'ailleurs quand je le (rerere)relis. Pour moi, les tuniques bleus sont , apres Gaston et asterix, l'un de smusts de la bande déssinée d'humour. Mais , par la suite, les récits deviendront un peu plus "crédibles" grace aux dessins de lambil qui seront "semi-réaliste".
Une série à découvrir et à redécouvrir.

Par , le

Les albums de la série LES TUNIQUES BLEUES