LES TUNIQUES BLEUES #60 Carte Blanche pour un Bleu

voir la série LES TUNIQUES BLEUES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Guerre

Humour

Western

Sortie :
ISBN : 9782800162737

Résumé de l'album Carte Blanche pour un Bleu

Encore une fois, la bataille a fait rage. Que ce soit du côté confédérés ou fédérés, le résultat est le même, il y a eu trop de victimes, de nombreux morts et blessés. Et encore une fois, c'est le vingt-deuxème qui a bien dégusté.  Le capitaine Stark a mené la charge la plus meurtière jamais vue  et forcement, l'officier est toujours entier. Le caporal Blutch aussi, grâce à sa jument Arabesque... Mais un soldat vient demander Blutch de la part du docteur. Il s'agit du sergant Chesterfield. Lui aussi s'est sorti vivant de la bataille sauf que... Il semble absent, l'oeil glauque, aucune réaction, il est comme un légume. Les officiers décident de le renvoyer à la vie civile, vu son état. Mais Blutch demande quelques jours pour tenter de lui faire retrouver la mémoire et son état normal...

Par Berthold, le 05/10/2016

Notre avis sur l'album Carte Blanche pour un Bleu

La plupart des albums parlent de la guerre de Secession. Raoul Cauvin s'inspirant souvent de faits réels pour imaginer les aventures de leurs deux héros.

Ce tome 60 s'intitule donc Carte Blanche pour un Bleu. La trame reprend un peu celle du tome 29 : En avant l'amnésique. Mais dans la nouveauté, l'amnésique et celui qui a besoin d'aide, c'est le sergent Chesterfield. Blutch va tout faire pour lui faire ramener la raison.
C'est donc l'occasion de retrouver quelques scènes clés de la série. Une sorte de "best-of", un résumé de la totalité de la série. Ainsi, on croisera le sudiste Cancrelat (la prison de Robertsonville),  l'officier instructeur , les parents du sergent, Charlotte (Blue Retro), Fort Bow et ses habitants, mais aussi des situations rappelant Les Cavaliers du Ciel, Duel dans la Manche, Des Bleus et des Bosses, Les Bleus de la Balle, etc... Raoul Cauvin nous offrant à nouveau quelques moments drôles et amusants et quelques bons quiproquos (comme celui avec le chef indien Loup Gris).

Quand à Willy Lambil, même avec tous ces albums, il ne nous a toujours pas déçu avec ses Tuniques Bleues. L'artiste arrive toujours à se renouveller. Il suffit de voir les scènes d'introduction et comme à chaque fois, il donne une autre vision du champ de bataille et de ses dégâts. Nous avons droit à de très bons moments où le gag fonctionne très bien.

Ce tome 60 n'est certes pas le meilleur de la saga, mais il reste un bon tome qui atteint son objectif : nous faire rire et nous divertir. Et surtout, c'est aussi une bonne occasion de se replonger, de se rappeler d'autres albums de la série.
Il faut aussi noter que Dupuis propose, à cette occasion, un livre intitulé "Souvenirs de campagnes", où l'on trouve des aquarelles de Lambil, et un autre album où d'autres auteurs donneront leur vision des Tuniques Bleues.
Un évenement à ne pas manquer !

 

Par , le

Les albums de la série LES TUNIQUES BLEUES