LES TROIS MOUSQUETAIRES #4 Volume 4

voir la série LES TROIS MOUSQUETAIRES
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Ex-Libris

Genre :

Adaptation

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782756015361

Résumé de l'album Volume 4

D'Artagnan et ses compagnons ont réussi à déjouer le complot imaginé par le cardinal de Richelieu. D'Artagnan a aussi découvert le secret de Milady.
Mais pour le moment, ils doivent se rendre au siège de la Rochelle. D'Artagnan y est envoyé en avant-garde. Il va vite se rendre compte que l'ennemi n'est pas qu'en face, mais aussi dans ses rangs...

 

Par Berthold, le 26/06/2010

Notre avis sur l'album Volume 4

Avec ce quatrième volume, Michel Dufranne et Jean-David Morvan concluent cette excellente adaptation de l'œuvre d'Alexandre Dumas (1802/1870), Les trois mousquetaires.
Ce dernier opus va s'attarder sur l'ultime affrontement de Milady et D'Artagnan. Ce tome sera bien plus noir que les précédents d'ailleurs.

Dufranne et Morvan ont réussi leur pari d'adapter l'œuvre de Dumas et j'espère qu'ils poursuivrons en adaptant 20 ans après et Le Vicomte de Bragelonne.
En attendant, nous avons le temps de savourer ce volume. Nous allons découvrir le secret de Milady, ce qu'elle a vécu auprès d'Athos alias le comte de la Fère.Nous allons être aussi témoin de son pouvoir de séduction (j'ai failli y succomber d'ailleurs) comme va en faire les frais ce pauvre Felton.
Nous allons aussi retrouver Rochefort, l'ennemi(ami?) de D'Artagnan.
C'est vraiment, je trouve, une des meilleures adaptations. Bien mieux que tous les films qui ont été faits sur le sujet. Ah ça, nous en avons vu des navets ou des sujets bizarres concernant nos trois (quatre?) mousquetaires.
Alexandre Dumas doit être fier de ses deux bretteurs, Dufranne et Morvan.

L'autre réussite de cette adaptation est le dessin de Ruben. Je trouve qu'il a su apporter une touche d'originalité par son graphisme. Nous n'allons pas les oublier de sitôt ses Athos, Portos, Aramis et D'Artagnan. Et même, nous avons envie de les retrouver. Ruben signe de très belles planches, dont certaines très poignantes comme la mort de Constance.

Bref, avec ce quatrième volume se conclut une belle histoire qui n'a toujours pas pris une ride.
Ces quatre volumes ont dont une place de choix dans vos bibliothèques et partagez donc les aventures de nos mousquetaires à vos enfants, à vos familles.

Par , le

Les albums de la série LES TROIS MOUSQUETAIRES

Nos interviews liées

Un entretien avec Jean-David Morvan

Un entretien avec Jean-David Morvan


Interviewer : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET pour leur série Sillage

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET nous parlent du tome 16 de leur grande série Sillage.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Michel Dufranne, scénariste de bandes dessinées

Sceneario.com : Bonjour Michel. Peux-tu te présenter ? Nous raconter ton parcours ?
Michel Dufranne : En quelques mots-clé : belge, père d\'un jeune trollinet, presque quarante ans, psychologue de formation, et apprenti scénariste permanent depuis presqu’une décennie. Quant à mon parcours professionnel, j'ai souvent mené plusieurs activités de front (j'aime assez les semaines de 2 x 35 heures et j'ai la "chance" de dormir assez peu en me couchant tard et me levant très tôt). En vrac et en désordre : chasseur de têtes, chercheur à l'université, formateur, enseignant, conseiller municipal, chroniqueur BD en presse écrite, chroniqueur littéraire en TV, responsable de la com' interne, rédac' chef (adjoint) en presse écrite… le tout entre Bruxelles, Charleroi, Paris et Montréal. Et bien évidemment (co)scénariste de bande dessinée [...]

Lire la suite ›

Jean David Morvan.... et Spirou

Sceneario.com : Le tome 49 de Spirou vient de sortir. Pouvez-vous nous en raconter l'histoire de sa conception ?
Jean-David MORVAN : Hmm, l'idée d'envoyer Spirou à Tokyo date d'avant la création du 47. Je veux dire qu'avec Laurent Duvault de Dupuis, nous avions planifié les thèmes de 4 albums. Tokyo arrivait en troisième position. On s'y est tenu.
Je pense que c'est la ville qui fait rêver les nouvelles générations, elle a supplanté New-York. Et comme Spirou est une BD pour les jeunes...


Sceneario.com : On remarque tout de suite les costumes : rouge pour Spirou et bleu pour Fantasio. Ces couleurs sont souvent indissociables de nos héros. Hasard, ou volonté de conserver ce « code couleur » ? C’est important de ne pas choquer le lecteur, de garder les caractères des personnages ?
Jean-David MORVAN : Eh bien, ce n'est pas nous qui avons inventé ces codes couleurs [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-David Morvan sur l'univers Sillage

Sceneario.com: Mr Morvan, bonjour et merci de bien vouloir répondre à nouveau à nos questions ! Vous n’êtes plus à présenter dans le milieu de la Bd avec vos travaux sur Sir Pyle, Nomad, TDB… Pouvez-vous néanmoins résumer votre parcours jusqu’à aujourd’hui pour les nouveaux venus dans le monde de la Bd ?
Jean-David Morvan: Fan de BD depuis que j'ai 11 ans en lisant un Valérian. En cherchant la suite, je suis entré dans un magasin de BD et j'ai découvert toute la production "adulte" des années 80. J'ai décidé que ce serait mon métier. Passé en coup de vent à l'école st Luc, signé un premier contrat avec Zenda : ventes 1200 ex et solderie. Mais Nomad chez Glénat a lancé la machine un an plus tard.

Sceneario.com: Dans quelques mois, les fans auront l’immense joie de retrouver les péripéties de Nävis, héroïne de la série Sillage, que vous réalisez avec Philippe Buchet [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter? (études, parcours professionnel...)
JD Morvan:JD Morvan, scénariste de BD. Bac A3, institut saint-Luc section BD quitté avec pertes et fracas pour incompatibilité de vision avec les profs. C'est ce qui m'a poussé à demander à mes amis s'ils n'avaient pas envie d'illustrer certains de mes scénarios (je ne me sentais pas encore au point au dessin, et c'est donc comme ça que j'ai finalement arrêté de dessiner). Et je suis allé les montrer à des éditeurs, et c'est Zenda qui a dit oui pour Reflets Perdus, mon premier album avec Sylvain Savoia. Du coup je ne suis plus allé aux beaux arts de Bruxelles où j'étais inscrit et ils m'ont viré.

Sceneario.com: La bande dessinée abordée par Morvan, c'est du polar (Al Togo), de l'héroic Fantasy (Troll), de la bd jeunesse (Merlin), la sf (TDB, Sillage, HK) etc... quel est votre genre préféré ? JD Morvan: Je n'ai pas de genre préféré. Je crois qu'on peut raconter des choses intéressantes dans tous les genres [...]

Lire la suite ›