LES TEMPS NOUVEAUX #1 Tome 1

voir la série LES TEMPS NOUVEAUX
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

LE LOMBARD

Collection :

Signé

Genre :

Classique

Historique

Sortie :
ISBN : 9782803627684

Résumé de l'album Tome 1


Après huit ans d'absence passés au Congo, Thomas Deschamps est revenu dans son village d'enfance ardennais. Alors qu'il a hérité de l'hôtel de son oncle décédé, il y retrouve avec plaisir son ami d'antan Joseph, devenu curé, entomologue à ses heures et d'humeur plutôt bienveillante. Toutefois, les retrouvailles avec Alice, ancien flirt devenu la femme de son frère Charles, et ce dernier sont plus tendues. Aussi, afin de faciliter le rapport entre les deux hommes, Joseph est sollicité pour organiser une rencontre. Mais leur caractère respectif et surtout leurs idéaux ne favorisent pas une entente des plus cordiales, l'un adepte d'un certain libertarisme et entretenant une liaison avec Assunta une réfugiée espagnole révolutionnaire antifranquiste, l'autre, plus enclin à suivre les idées nationalistes de Degrelle. Leur opposition idéologique à petite échelle n'est-il pas le reflet d'un conflit mondial naissant qui annonce inévitablement des temps nouveaux ?


 

Par Phibes, le 31/01/2011

Notre avis sur l'album Tome 1


Le duo inséparable formé par Eric Warnauts et Guy Raives repart pour un nouveau diptyque chez Le Lombard dans la collection prestigieuse Signé. Après leur aventure africo-américaine Liberty, les deux auteurs se lance dans une équipée familiale qui se déroule dans les Ardennes belges juste avant la seconde guerre.


Au regard de la couverture de cet opus qui présente, comme une photographie prise sur le fait, les principaux protagonistes de l'histoire, le lecteur est appelé à faire un petit saut dans le passé pour assister au retour d'un enfant du pays qui va être à l'origine des péripéties qui vont suivre. Eric Warnauts, en auteur complet, tisse sa trame autour des relations houleuses entre deux frères, Thomas et Charles. A ce titre, il octroie à chaque personnage, un caractère différent et si possible, un tant soit peu antagoniste. Le premier est un libertin patenté épris d'une certaine liberté d'agir, le deuxième étant un notable de la région (notaire), véritable sympathisant de thèses nationalistes. Ainsi, l'on assiste à leurs retrouvailles pour le moins électriques, amplifiées par l'intervention de deux femmes caractérielles et engagées dans leurs idéaux, et atténuées par le médiateur de service, le père Joseph.


Ce premier épisode témoigne de l'attachement du scénariste à camper un récit fortement ancré dans un canevas historique bien travaillé (confirmé par une chronologie récapitulée en fin d'album) et permet de fait de saisir l'avènement d'un conflit à la portée mondiale. Dans cette ambiance de tension extrême, les idéologies s'opposent en même temps que les individus. Thomas, Charles, Assunta et Alice se distinguent et viennent par ce fait animer un relationnel des plus intéressants et une intrigue psychologique prenante.


Le graphisme fait à quatre mains (Eric Warnauts et Guy Raives) est d'une grande beauté et caractérise au mieux cette association payante. L'authenticité est de mise au point que les ambiances de la fin des années 30 sont très bien ressenties au travers des personnages, de leur tenue vestimentaire, des superbes décors ardennais… A n'en pas douter, le travail sur les individus est d'une grande justesse au point que l'on en vient, de par la douceur ambiante, à le comparer avec celui de Jean-Pierre Gibrat. Si le trait est bien proportionné, la colorisation est maîtrisée, chaque vignette étant un régal pour les yeux.


Un très bon premier tome d'un roman graphique sur la montée en puissance de tensions intrafamiliales en communion avec celles qui grèvent le monde entier à l'aube des années 40.


 

Par , le

Les albums de la série LES TEMPS NOUVEAUX

Nos interviews liées

Liberty, par Warnauts et Raives

Sceneario.com : Et un titre de plus de réalisé ensemble, un ! Ce n’est plus une surprise de vous voir collaborer, et, avec le temps, vous avez su marquer l’esprit des lecteurs qui savent désormais sur quels terrains vous aimez les emmener. Avec le recul, quel regard portez-vous sur l’évolution de votre travail à deux, et qu’est-ce qui a pu, selon vous, un jour, fixer les grandes lignes récurrentes de votre œuvre commune ?
RAIVES : Notre travail est de plus en plus complémentaire et en même temps, de plus en plus imbriqué. Nous sommes en recherche continuelle. Cela tient souvent à des détails mais, parfois, il y a des ruptures plus franches que nos lecteurs ne perçoivent pas toujours tant ils ont maintenant une certaine vision de notre création commune. Ainsi, dans notre nouvel album, je ne suis pas sûr que tous les lecteurs verront que le style graphique est moins réaliste que celui de l’album précédent [...]

Lire la suite ›