LES SURVIVANTS DE L'ATLANTIQUE #1 Le secret de Kermadec

voir la série LES SURVIVANTS DE L'ATLANTIQUE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 2877645932

Résumé de l'album Le secret de Kermadec

Dans le contexte prérévolutionnaire de l'année 1788, Yann le Scorff, jeune malouin au caractère vif et petit cartographe du Roi profite des enseignements du père Jaouenn au grand dam de son ami de jeunesse Josselin Bihan. Alors que ce dernier et sa famille sont rackettés par la milice de Kerbeuf, prévôt de Saint-Malo, Yann s'interpose pour payer les dettes de ceux-ci. Mal lui en prend puisque c'est devant le prévôt lui-même que se termine l'affaire. Ce dernier, croyant le jeune Yann détenteur des 3 portulans recueillis par le dénommé Kermadec, n'a de cesse de le brimer jusqu'au jour où il parvient à s'échapper de la cité portuaire. S'étant réfugié sur le premier bateau en partance, le fuyard fait inopinément la connaissance du fameux Kermadec … et de son secret aussi.

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Le secret de Kermadec

Au moment où paraît cet épisode qui ouvre une nouvelle saga, Jean-Yves Mitton a entre autres, dans son escarcelle, 3 albums de la série "De silence et de sang" et 2 de celle "Vae Victis". Si l'un se rapporte à l'histoire de la mafia sicilienne, l'autre se réfère à l'empire romain. Pour ne pas déroger à la règle qu'il semble s'imposer, il se lance dans une nouvelle aventure qui a trait également à une partie de l'histoire française qui est celle d'une ville portuaire et de deux de ses habitants aux environs de la révolution de 1789.


Toujours fidèle à son style assez cru pour nous faire toucher du doigt la rudesse de la vie de l'époque concernée, l'auteur se lance dans de nouvelles péripéties bretonnes dans lesquelles deux individus aux caractères bien trempés vont s'affronter dans une ambiance historique chaotique. Ces deux antagonistes sont Kerbeuf, le prévôt autoritaire et opportuniste de Saint-Malo et Yann le Scorff, petit cartographe sanguin aux accointances révolutionnaires.


Ce premier tome nous plonge dans un mystère initié par la rancœur du gueulard de Kerbeuf, à la recherche de 3 cartes énigmatiques et pour lesquelles il n'hésite pas à sacrifier des vies. Les heurts sont donc pléthores et il n'est pas rare de voir couler le sang et de participer à des séquences dégradantes. Le scénario est donc très actif, accompagné par des dialogues élaborés, empreints d'un verbiage à consonance ancienne bien intéressant.


Le contexte est bien restitué grâce aux premières pages qui sont essentielles pour caler l'aventure dans le temps. A ce titre, il va de soi que Jean-Yves Mitton n'est nullement dépourvu en matière de références historiques qui fleurissent à grandes tirades çà et là dans les dialogues.


La polyvalence de l'auteur ne fait aucun doute car la prestation graphique accompagne parfaitement le récit et atteint un degré de réalisme irréprochable et reconnaissable dans chaque série publiée. On sent une certaine fébrilité à creuser au maximum chaque vignette pour en faire jaillir le moindre détail. C'est beau, c'est fort, c'est cru, somme toute, c'est génial. Les personnages, les décors, les goélettes défilent au gré des planches dans une colorisation qui est judicieusement employée par l'épouse du père à "Rahan".


L'océan Atlantique se voit doté de deux nouveaux adversaires qui n'ont pas fini de faire parler d'eux et dont la grande étendue ne suffira pas, on s'en doute un peu, à les séparer.

Par , le

Les albums de la série LES SURVIVANTS DE L'ATLANTIQUE