LES SIMPSON #1 Camping en délire

voir la série LES SIMPSON
Dessinateurs :




Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Collection :

Jungle

Genre :

Chronique sociale

Humour

Sortie :
ISBN : 9782874425387

Résumé de l'album Camping en délire

Le juge Marge
Il n’y a plus de juge à Springfield car Snyder est en arrêt maladie. Quant au juge Julie, qui fait le bonheur de l’audimat, elle est emprisonnée pour une sombre affaire avec Krusty le clown. La police ne sait plus quoi faire des voyous. C’est par hasard que Marge Simpson va devenir la nouvelle égérie de la justice et même bénéficier de sa propre émission de télé réalité.

Crise de croissance
En lisant un vieux comics appartenant à Homer, Bart découvre une publicité pour des graines de fleurs. En les achetant, on peut obtenir une magnifique arbalète. Il commande, mais l’entreprise, qui n’a plus vu un client depuis des lustres, ne lui précise pas que les prix ont bien changé avec l’inflation en 30 ans ! La carte bancaire des Simpson va exploser et la saisie de la maison guette.

Par Legoffe, le 14/05/2010

Notre avis sur l'album Camping en délire

Le célèbre dessin animé a aussi son adaptation en bande dessinée avec l’éditeur Jungle. Fan de la première heure de cette série déjantée, j’ai donc ouvert avec beaucoup de curiosité cet album qui contient deux épisodes des Simpson.

Précisons d’abord que le titre et la couverture, qui font allusion à du camping, n’ont rien à voir avec les histoires qui composent l’album. Une logique qui, je l’avoue, m’échappe toujours un peu. Mais bon, les Simpson, c’est avant tout loufoque, alors ne demandons pas non plus trop de logique, ça pourrait être contre productif !

Le premier épisode nous parle beaucoup de la justice, très moquée et parodiée ici. Comme toujours, le ton est des plus caustiques. Les auteurs vont loin dans la moquerie et la dérision pour mieux parler de certaines dérives de la société. C’est la marque de fabrique de la série et on en retrouve bien l’esprit ici.

On s’offre aussi des tranches de comique pur, comme Flanders qui n’a plus de lunettes et qui se trompe d’église, entrant finalement dans un temple “Hari Krishna”. Il faut voir son look à la sortie, c’est très drôle !

Ce premier épisode est donc très plaisant à suivre. Le second, lui, dispose de quelques atouts, mais il a moins de ressorts comiques que le précédent. Les clins d’oeil et gags se font plus rares et c’est dommage.

Au final, cet album fait passer un bon moment. Néanmoins, on ne retrouve pas tout le charme du dessin animé. Il manque un petit quelque chose qui, décidément, m’incite plutôt à sortir mes dvd.

Par , le

Les albums de la série LES SIMPSON