LES SENTINELLES #3 Avril 1915 Ypres

voir la série LES SENTINELLES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Guerre

Sortie :
ISBN : 9782756019079

Résumé de l'album Avril 1915 Ypres

18 avril 1915.
Dans le secteur d'Ypres.

Le lieutenant Taillefer continue de combattre, de tenter de sauver ses hommes. Mais la guerre est de plus en plus impitoyable. Les Sentinelles vont d'ailleurs recevoir une nouvelle "recrue" : le baron Hubert Marie de Clermont, un capitaine, qui portera le surnom de Pégase.
Mais les Allemands n'ont pas dit leur dernier mot : ils prévoient d'utiliser pour la première fois les gaz. D'ailleurs, Taillefer et Djibouti vont tomber sur quelques soldats allemands morts du fait de leur propre gaz. Le lieutenant tente de prévenir l'état-major de cette attaque. Ces derniers ne les croient pas.
Mais ce que ne sait pas non plus Taillefer, c'est que l'armée ennemie a crée le premier "Übermensch" ! Et cela risque de changer la donne concernant les batailles...

 

Par Berthold, le 20/03/2011

Notre avis sur l'album Avril 1915 Ypres

Les Sentinelles font partie de ces séries que j'attends avec impatience dès que j'ai terminé la lecture de la nouveauté. Ce qui a encore été le cas avec Ypres, le tome 3 de cette saga imaginée par Xavier Dorison, le scénariste de Long John Silver, Le troisième Testament et de W.E.S.T.

Xavier Dorison nous livre donc un cours d'histoire avec les Sentinelles. Mais un cours d'histoire à sa façon. Il crée le genre "super-héros" à la française avec ces super-soldats, modifiés, drogués et quasiment invincibles.
Avec cette partie fictive, dirons-nous, il s'appuie sur des faits historiques : il nous parle des gaz, ces armes mortelles qui feront de nombreuses victimes durant la Première Guerre mondiale. Il nous conte comment les Allemands furent les premiers à les utiliser et comment tout s'est enchaîné par la suite. La bêtise humaine n'ayant plus de limites, on a vu ce que cela a donné. Les scènes où nous voyons ces "morts" gazés sont très marquantes : le lecteur n'est pas près d'oublier ces passages.
Nous sommes aussi témoins du fait que Taillefer et certains de ses "soldats" ne sont pas pour la guerre. Dorison va faire entrer en scène de nouveaux personnages, dont Pégase qui va s'avérer être particulièrement intéressant. Au début, vous ne l'apprécierez pas, vous vous dites "qui c'est encore cet arrogant-là ?" puis peu à peu, vous vous forgez un autre point de vue sur lui. L'idée d'amener cet "homme volant" est donc une bonne idée, surtout que cela va donner de très belles scènes aériennes spectaculaires.
Et puis, il y a le Übermensch : ce super-soldat allemand, impressionnant dans son costume, qui semble en vouloir à Taillefer.
Dorison s'intéresse aussi aux hommes quel que soit leur camps, comme cet officier allemand que nous pensions être un beau salaud et qui, en fait, n'est autre qu'un être humain.

Enrique Breccia s'améliore une nouvelle fois avec ce tome 3. Son graphisme est à la hauteur du scénario de Dorison. Il nous impressionne avec quelques scènes spectaculaires et anthologiques comme cette "bataille" aérienne, ou lorsque Taillefer et ses compagnons prennent la fuite en camion. Il nous file les jetons lors des scènes avec le gaz et fait aussi marcher l'émotion lors de scènes assez fortes où, à travers quelques regards, quelques visages, quelques cases, il nous fait comprendre l'horreur de la guerre.

Ce tome 3 est une nouvelle réussite pour cette série, les Sentinelles, qui mérite vraiment d'être suivie. Rejoignez donc Taillefer et devenez vous aussi une Sentinelle !

 

Par , le

Les albums de la série LES SENTINELLES

Nos interviews liées

Un entretien avec Xavier Dorison pour la sortie de sa nouvelle série : Red Skin

Avec Red Skin, Xavier Dorison nous plonge dans un univers inspiré comics qui entremêle bien harmonieusement super-héros, humour, sensualité, action en tout genre et affrontements idéologiques.

Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Xavier Dorison Scénariste de Long John Silver

Sceneario.com : comment à débuter cette association avec Matthieu Lauffray ?
Xavier Dorison: Entre Mathieu et moi, c'est une longue histoire d'amitié et de collaboration de plus de 10 ans et que je ne pourrais pas résumer ici... Pour faire court, j'ai écrit les séquenciers des 4 tomes de LJS en les "visualisant" dessinés par Mathieu... Et sans espérer une seconde que ce soit possible ! A la fois pour des raisons de disponibilité et, sans doute, parce que je n'osais pas espérer qu'ils lui plaisent. François Lebescond a eu le courage que je n'avais pas et a joué les entremeteurs. Mathieu a aimé et a trouvé la disponibilité en question....
Après, il s'est "emparé" du sujet (dans le meilleur sens du terme) et nous le travaillons ensemble. Nous sommes maintenant comme les personnages de cette histoire. Tous les deux sur le bateau, essayant de le faire avancer en utilisant nos forces et métiers respectifs [...]

Lire la suite ›

Sanctuaire Remined tome 1

Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous a décidé à proposer une adaptation manga de votre série ?
Xavier Dorison : L’une des raisons de ce choix est liée au fait que, lorsque l’on travaille sur une BD franco-belge, on a une place limitée. Il y a une forme d’essentiel, de radicalisme. Le manga permet de développer les univers et les personnages. On savait que Sanctuaire offrait des pistes à emprunter et nous avions le choix des auteurs. Cela est donc apparu comme une bonne idée. En outre, cela permettait d’accompagner le développement de Shôgun mag. Sceneario.com : Aviez-vous des contraintes pour la reprise du scénario ?
Stéphane Betbeder : On avait toute latitude. On ne souhaitait pas faire une simple adaptation mais une réelle interprétation. L’objectif était de s’approprier l’univers de Sanctuaire [...]

Lire la suite ›