Les sentiers cimentés

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

L'ASSOCIATION

Collection :

Eperluette

Genre :

Chronique sociale

Intimiste

Noir et Blanc

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 9782844141736

Résumé de l'album Les sentiers cimentés

Ce livre regroupe six des œuvres d'Edmond Baudoin parues initialement chez Futuropolis, suivie d'une rétrospective de l'auteur lui-même sur ses différents titres.

les dentiers cimentés (1981)
passe le temps (1982)
la peau du lézard (1983)
un flip coca (1984)
un rubis sur les lèvres (1986)
le dernier voyage (1987)
derrière les fagots (1996)

Par Melville, le 12/06/2010

Notre avis sur l'album Les sentiers cimentés

Pour qui aime la bande dessinée certains auteurs sont incontournables, et Edmond Baudoin en fait partie. Ce gros volume est donc l'occasion idéale pour se replonger dans quelques unes de ses œuvres et découvrir le travail d'un véritable artiste.

Les histoires de Baudoin c'est avant tout un regard sur le monde sensible et sincère, vrai. L'auteur aime à s'attarder avec une poésie à la douce mélancolie sur les quelques instants de la vie de ses personnages, qui dans ses récits, deviennent des personnes. Ses histoires renferment quelque chose de fort, de profondément émouvant, et aussi d'intemporel. Baudoin écrit dans l'une d'elles cette très belle phrase : « Le regard est un magicien. ». Magique, oui, ses histoires sont magiques de part le regard qu'il porte sur ce qu'il y raconte, par ce qu'il a envie de nous transmettre par ses mots, par son dessin.
Personnellement je dois bien reconnaître que je suis un grand admirateur de son travail, de son dessin tout en noir et blanc. Proche de l'expressionnisme, il referme une âme ! Le trait de Baudoin n'est pas « joli », pas « propre », et pourtant tellement beau ! Son dessin saisi les expressions, les émotions, sans pour autant les figées. Superbe !

On peut lire ces mots en préface de un rubis sur les lèvres : « On ne me demande plus si j'aime toujours dessiner ou quels sont mes projets, ou même seulement comment je vais. Je vis sûrement une époque fantastique, mais j'ai dû rater une marche quelque part. ». Et je pense que ces propos résument assez bien ce que l'on peut ressentir quand on lit un de ses titres : Baudoin est un homme qui touche part sa générosité, par son envie de partager sa vision de la vie, de la mort, de l'amour.

Edmond Baudoin est un grand auteur de bande dessinée, un artiste à découvrir sans faute !

Par , le

Nos interviews liées

Le parfum des olives, par Hugues et Edmond Baudoin

Bonjour à vous deux ! Shalom !
Sceneario.com : Le voyage que vous nous racontez, Hugues, date de 2001, mais le livre est réalisé huit ans après, en 2009, et paraît en 2010. L’idée de tirer un ouvrage de votre séjour date-t-il de l’année de votre voyage ou bien est-elle venue après coup ?
Hugues Baudoin : J'ai fait ce voyage il y a huit ans. J'ai "bataillé" longtemps pour la recherche d'une production et faire qu'il y ait une suite à ce voyage, d'autres visites et un documentaire filmé. Je n'ai pas réussi. Avec mon père on s'est dit qu'un livre, ce pourrait être une sorte de documentaire aussi.
Sceneario.com : Comment avez-vous travaillé ensemble, avec votre père, sur ce livre ? Edmond a-t-il eu en mains vos écrits et décidé seul quoi illustrer ou bien avez-vous défini ce que vous vouliez voir apparaître en images ?
Hugues Baudoin : Trois ans après mon voyage, les crédits ne venant pas, l'idée d'un livre à pris beaucoup de place, mais mon père n'était pas disponible [...]

Lire la suite ›