Les sculpteurs de BD

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

EYROLLES

Genre :

Documentaire

Sortie :
ISBN : 9782212135169

Résumé de l'album Les sculpteurs de BD

Qui n’a jamais eu l’occasion d’admirer dans de nombreuses vitrines de spécialistes ou de particuliers avertis, ces figurines de tailles très différentes représentant des véhicules, des personnages issus de l’univers de la bande dessinée et qui ont pris corps grâce à l’inspiration de sculpteurs de grand talent ? Lui-même adepte de la BD et de ses produits dérivés, le photographe Bruno Cabanis s’est penché sur le sujet et, à la faveur d’un gros travail d’investigation, d’un large éventail de rencontres, d’évocations historiques et de techniques créatives, d’un grand nombre de clichés explicites, a cherché à comprendre comment certains artistes se sont s’improvisés créateurs de figurines et quels ont été leur parcours, leur choix et leurs techniques.

Par Phibes, le 20/01/2015

Notre avis sur l'album Les sculpteurs de BD

Après plusieurs reportages photographiques sur des thématiques ayant trait au Métro parisien, aux boutiques anciennes, à l’horlogerie, Bruno Cabanis a pris pour parti de se mouvoir dans un domaine culturel qui n’est pas pour lui déplaire (il avoue être un grand amateur), celui du 9ème art et plus particulièrement sur l’univers créatif des façonneurs de figurines de bandes dessinées.

Les sculpteurs de BD n’est donc pas un album de bande dessinée à proprement parlé mais plutôt un rendu documentaire très pointu et plein de générosité qui se rapporte sur le para-BD et qui s’inscrit dans un travail d’investigations qui s’est étalé sur quelques 5 années. Aussi, pour bien étayer le produit de sa quête journalistique, l’auteur s’est appuyé sur l’évocation et le témoignage de ces hommes et femmes qui en ont fait leur métier, à force de passions et de manipulations. Fort d’une sélection volontairement élitiste que les collectionneurs les plus avertis ne manqueront pas d’apprécier (Jean-Marie Pigeon, Leblon-Delienne, Aroutcheff, Pixi, Poliakoff…), Bruno Cabanis trouve la méthode et la matière pour nous éclairer sur ces différents parcours professionnels et sur les nombreuses créations qui en ont découlé.

Il va de soi que le journaliste nous assure d’un effort didactique remarquable, s’appuyant tout d’abord sur une genèse rigoureuse (la naissance des premières figurines en 1930) pour ensuite être suivie d’une sélection de portraits de sculpteurs alimentés à partir de souvenirs, de confidences anecdotiques, de témoignages là-aussi implacables, accompagnés de toute une kyrielle de figurines emblématiques (pas moins de 400), souvent inspirés de séries cultes comme Spirou et Fantasio, Gaston, Tintin, Blake et Mortimer… et agrémentés de rencontres exceptionnelles (Hergé, Franquin…). Par ailleurs, pour certaines rencontres, Bruno Cabanis nous ouvre les portes de l’atelier de ses sculpteurs et nous délivre, point par point, leur façon de travailler sur un objet en particulier.

Voici donc un ouvrage cossu on ne peut plus éclairant sur l’univers des produits dérivés de la BD franco-belge qui ne manquera pas de réunir sous la même bannière le collectionneur averti et le lecteur curieux. Un documentaire impeccable paru aux éditions Eyrolles à ne pas rater !

Par , le