Les remords d'un livreur de saucisses

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Gargantua

Genre :

Drame

Intimiste

Noir et Blanc

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782363250032

Résumé de l'album Les remords d'un livreur de saucisses


Marié et père de deux enfants, Bernard est livreur de saucisses. Chaque jour, pendant sa tournée, il s’autorise une rituelle petite pause coquine chez Brigitte, la femme de son patron, qui, au fil du temps, est tombée amoureuse de lui.

Un jour, et parce qu’elle veut quitter son mari pour lui, Brigitte affirme à Bernard qu’elle a écrit une lettre à sa femme pour lui expliquer la situation. Mis devant le fait accompli, Bernard tente dans un premier temps d’intercepter la lettre, mais en vain... Pris de remords, il n’osera pas rentrer chez lui et passera la nuit dehors. Mais les choses ne sont pas si simples, et l’heure viendra où il devra regarder sa femme dans les yeux...
 

Par Sbuoro, le 05/11/2010

Notre avis sur l'album Les remords d'un livreur de saucisses


Méfiez-vous des apparences ! Car l’humour palpable du titre de cette bande dessinée cache en réalité une histoire bien plus délicate qu’il n’y paraît. Ça commence pourtant comme une comédie avec les chassés-croisés du personnage principal entre sa femme et son amante et avec un certain humour puisqu’à regarder tout cela d’un œil amusé, notre livreur de saucisses apporte la sienne (!!!) à la femme de son patron ; dont les arrivées inopinées précipitent les "Ciel, mon mari !" et autres planques de l’amant dans l’armoire de la chambre à coucher.

Mais lorsqu’après une dizaine de pages, les cache-cache amoureux laissent la place à une situation bien embarrassante pour l’amant, lorsque la vérité menace d’éclater et que la vraie vie (familiale) de Bernard est soudainement menacée, le ton devient brutalement tout autre et un grand malaise s’installe... Lorsque l’on joue avec le feu, on se brûle effectivement, et Bernard va ainsi passer du jouisseur insouciant au fautif pris de remords... mais trop tard. C’est toujours comme cela lorsqu’on tire trop sur la corde...

C’est en noir et blanc, dans un style très nerveux et imprécis "juste ce qu’il faut" que l’auteur Thibault Poursin a réalisé ces Remords d’un livreur de saucisses. Son trait, entre semi-réalisme noir et caricature triste, est assez bien dosé pour nous faire croire dans un premier temps à la promesse du comique puis pour nous rendre ensuite attachant ce Bernard qui passe en quelques planches du salaud d’homme infidèle haïssable au sincère bougre repentant. Car, quelle claque, quelle chute ! Le retour vers sa femme est très difficile et la donne change puisque cette dernière apprend. Mais il faut vivre avec. Tout le monde doit vivre avec : Bernard, grillé. Sa femme, blessée. Son amante, éconduite. Le mari de son amante, dindon de la farce...

La bande dessinée Les remords d’un livreur de saucisses s’avère au final l'intéressante simulation d'un fait divers somme toute banal. Mais ce petit côté "ça peut vous arriver à vous aussi" en fait aussi une aide à la réflexion sur ce mal qu’on peut faire aux autres sans l’avoir vraiment voulu, sans en avoir jamais mesuré sérieusement la portée et les conséquences... En cela, cette BD est plus qu’une simple histoire et vous touchera certainement vous aussi qui pouvez la découvrir au catalogue des toutes nouvelles et semble-t-il bien inspirées éditions Gargantua.

A découvrir !
 

Par , le