LES REINES DE SANG #2 Frédégonde, la sanguinaire (2/2)

voir la série LES REINES DE SANG
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Historique

Sortie :
ISBN : 9782756054148

Résumé de l'album Frédégonde, la sanguinaire (2/2)

Une guerre fratricide a été déclenchée à cause des ambitions d'une femme : Frédégonde, la nouvelle reine de Neustrie. Les conséquences sont graves et les résultats, au final, restent incertains. En 575, à Tournai, un cavalier vient annoncer au roi Childéric que les troupes de Sigebert gagnent du terrain et arrivent à contrôler une bonne part de la Neustrie. De plus, le fils du roi, le prince Théodebert a trouvé la mort du côté de Limoges en affrontant les troupes de Sigebert. Frédégonde apprend cette nouvelle, mieux que son époux. Le bébé qu'elle attend risque de devenir l'héritier à la couronne. Et elle compte bien tout faire pour que cela se produise...

Par Berthold, le 31/10/2016

Notre avis sur l'album Frédégonde, la sanguinaire (2/2)

Avec ce second volet, Virginie Greiner clot la série. Il faut bien dire que cette reine aura fait couler pas mal de sang, elle joue avec son pouvoir pour parvenir à ses fins. Et comme nous pouvons le constater, à nouveau, dans ce volume, elle ne laisse personne se mettre sur son chemin.

Greiner met bien en avant le conflit entre deux reines : Brunehaut, la reine d'Austrasie et Frédégonde. Mais, Brunehaut semble moins bien manipulatrice que son adversaire. L'intrigue reste passionnante et prenante. Jusqu'au bout, le lecteur veut découvrir comment va se terminer ce "conflit".

Le scénario est solide, même s'il pêche un peu sur la fin, il nous laisse sur notre faim. Un autre volume n'aurait pas été de trop pour découvrir ce qu'il advint de Frédégonde par la suite. Mais qu'importe, cela reste un bon récit historique passionnant qui nous en apprend un peu plus sur notre passé.

Quand au dessin d'Alessia De Vincenzi, il reste très efficace, rythmé, mais assez conventionnel dans l'ensemble. Je regrette qu'elle n'ai été plus audacieuse.
Quand aux couleurs d'Albertine Ralenti, elles sont superbes et vont à merveille avec le dessin.

Une très bonne série historique qui nous instruit, tout en restant un divertissement de qualité !

Par , le

Les albums de la série LES REINES DE SANG