LES PIEDS NICKELES #88 Sont honnêtes

voir la série LES PIEDS NICKELES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

SOCIETE PARISIENNE D'EDITION

Genre :

Aventure

Humour

Sortie :

Résumé de l'album Sont honnêtes


Au vu des nouvelles alarmantes concernant les finances publiques et la fraude qui sévit, les Pieds Nickelés se transforment en justiciers du fisc. Par ce biais, ils déplument les possesseurs de magots non déclarés et restituent le produit de leurs rapines au percepteur non sans prélever au passage un intérêt substantiel. Mais leurs méthodes radicales ont tôt fait de les conduire en prison. Se sentant victimes du système, ils mettent sur pied leur vengeance en cambriolant la perception dans laquelle ils avaient remis les liquidités volées. Mais le responsable des lieux, Onésime Durottin, est bien accroché à son patrimoine et la triplette infernale n'a d'autre solution que d'emporter, manu militari, le fonctionnaire réfractaire.
 

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Sont honnêtes


Au regard de l'intitulé de l'épisode, on peut s'interroger sur l'ambiguïté de cette affirmation. En effet, depuis le début de leurs aventures, les Pieds Nickelés n'ont de cesse de dépouiller, à tort et quelques fois à raison, leur prochain, surtout quand ce dernier met en avant des signes extérieurs de richesse. Aussi, Montaubert semble les orienter, du moins au départ, sur la voie de l'honnêteté en les faisant œuvrer dans le renflouement des comptes de l'Etat français. A ce titre, c'est la deuxième fois, qu'ils viennent au secours de la nation après le tome intitulé "Et l'énergie" (n° 87). Très vite et après de nouvelles déconvenues, les anges d'un temps reviennent à des actions endiablées qui, on n'en doute à aucun moment, sont plus dans leurs cordes.

Le ton jubilatoire est donné dès la première planche et se maintient jusqu'à la dernière page sans fléchir. On pourra se délecter de la volonté naturelle des trois bougres à agir sous la coupelle de la probité qui se révèle peu payante mais tellement ubuesque. On rira des méthodes employées pour soutirer la monnaie (à la boulangerie ou à la perception) qui se découvrent dans une activité folle habilement entretenue.

Pellos nous gratifie d'un dessin humoristique des plus efficaces. Chaque planche, certes d'un certain âge, est un régal pour les yeux tant le dynamisme ambiant et l'allégresse qui en découle sont forts. D'un trait presque naturel et sans fioriture, les personnages prennent forme et adoptent des expressions et des postures cocasses bien représentatives.

Ah, quand l'envie d'être honnête vous tient et que votre action bénéfique n'est pas comprise ! Les Pieds Nickelés en ont fait l'expérience et ne sont certainement pas prêts de recommencer.
 

Par , le

Les albums de la série LES PIEDS NICKELES