ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

LES PETITES VICIEUSES #Int. Intégrale

voir la série LES PETITES VICIEUSES
Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

Dynamite

Genre :

Intégrale

Pornographie

Public Averti

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782362341663

Résumé de l'album Intégrale

(Regroupe les trois albums de la série, plus quelques pages inédites)
Elles sont jeunes, la plupart du temps au lycée, elles sont surtout belles et elles ne pensent qu’aux garçons… Ces petites histoires mettent donc en scène des jeunes filles qui aiment explorer leurs fantasmes et qui aiment aussi surprendre leurs copines ou les inconnus croisés le temps d'une soirée !
Laura est sage et calme, mais derrière cette image se cache une amatrice de sexe extrême, prête à tout pour assouvir ses envies, même à se laisser prendre par un cochon pour quelques billets !!!
Isabel donne des cours d’anglais, elle est très belle et occupe les pensées de Richard, son voisin qui rêve d’un jour la posséder…
Susy et Esther se retrouvent seules, un soir, c’est l’occasion de s’essayer aux plaisirs saphiques !
Julia et Marga fantasment sur les noirs et sur la taille de leur membre…
Adeline aime se confesser, surtout quand c’est Don Elias qui écoute et qui lui colle des "punitions"…
Chi-Chi est serveuse dans un restaurant très particulier qui n'est fréquenté que par des initiés…
Marina vient de percer le secret de son frère, ses penchants homosexuels et étrangement ça l'excite…
Le père de Gloria aime beaucoup sa fille, mais il a du mal aussi à réfréner ses penchant SM…
Elles sont six, aiment s’amuser et se lancer des défis. Ce jour là Rosa et Marga parient qu’elles pourront assurer une passe, dans la rue avec un client, sans se défiler. Celle qui n’aura pas assuré deviendra l’esclave de l’autre pendant une semaine… La pauvre Rosa finit par se défiler et Marga en profite pour lui imposer ses petits fantasmes humiliants, même si l’aventure plait de plus en plus à Rosa... !

Par Fredgri, le 24/04/2018

Notre avis sur l'album Intégrale

On se souvient des histoires publiées dans les vieux Kiss Comix, traduction des El Vibora espagnols, et plus particulièrement de ces petits récits de Monica et Béa mettant en scène des jeunes lycéennes dévergondées qui aiment le sexe et qui aiment surtout le pratiquer souvent !
Dans cette très belle Intégrale qui rassemble donc l'ensemble de « la série », on découvre un univers assez particulier qui frôle les interdits, qui s’amuse à présenter de jeunes héroïnes pleine de sensualité qui assument leur sexualité sans détour. L’ensemble est très frais, parfois dérangeant, mais globalement il n’y a rien de bien intellectualisant non plus. Une pornographie débridée et enlevée, centrée sur une palette de fantasmes assez basiques, finalement !
Toutefois, on devine très vite qu'il n'est ici pas question de faire dans l'originalité, mais bel et bien d'aborder ces fantasmes sans tomber dans une étude de mœurs complexe et inutile. Tout est globalement très frais, une légèreté communicative avec des situations très évocatrices. L’écriture est fluide, les dessins expressifs et très beaux ! Que demander de plus !

Ces Petites Vicieuses nous entraînent vers une BDX qui sort des sentiers ultra conventionnels du porno à papa. Une très belle occasion pour renouer avec un genre trop souvent décrié, malgré les petites perles de ce genre qui s’y cachent !

Puis progressivement Monica et Béa abandonnent les héroïnes isolées que l'on ne retrouvent plus, on glisse petit à petit dans une histoire continue coupée en petits chapitres qui après avoir posé les bases de l’intrigue servent surtout à amener les deux jeunes héroïnes, Rosa et Marga, et leurs camarades dans une série de petits récits présentant là aussi leurs fantasmes les plus débridés. Qu’il s’agisse d’aller en boite et d’allumer les mecs en ne portant pas de culotte, de se laisser faire dans un vidéo-club, de se raconter leurs petits secrets pendant une soirée pyjama, de séduire un jardinier ou de passer la soirée avec une bande de bikers… Tout est bon pour dépasser les limites, sans se prendre la tête à réfléchir aux conséquences !

Ces jeunes filles jouissent de la vie et de leur jeunesse, conscientes de leur beauté et de leur désir d’expérimenter tout ce qui leur est possible. Il y a un souffle d’irresponsabilité qui les anime, on s’étonne qu’il ne leur arrive pas plus de bricole au final, mais on ne peut que tomber sous leur charme, cette fraîcheur de ton, cette joie de vivre communicative !

Évidemment, les histoires ne vont pas super loin, on a perdu au passage cette petite tension qui parfois se glissait entre les pages du début, tout est léger et la lecture en est d’autant plus agréable et prenante ! Il faut dire que les dessins gagnent en finesse, et en expressivité, que la couleur vient désormais relever le tout.
C’est très beau !

Un volume qui permet de faire le point sur cette excellente série, avec une partie galerie ou sont reprises toutes les couvertures, plus les planches du Manuel des Petites Vicieuses !

Si vous aimez l'érotisme teinté de pornographie, sauce espagnole, alors vous allez être aux anges avec ces Petites Vicieuses !

Pour lecteur averti tout de même !

Par , le

Les albums de la série LES PETITES VICIEUSES