Les Ombres

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Phébus

Genre :

Drame

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782752910400

Résumé de l'album Les Ombres

Assis sur une chaise, l'exilé N°214 attend d'être interrogé. De son histoire va dépendre sa survie future. Il raconte alors comment il a découvert, avec sa petite sœur, les décombres de son village et la disparition de ses parents. Les troupes du Haut Pays ravagent le Bas Pays, massacrant tout le monde sur leur passage ! Il faut alors fuir, faire d'étranges rencontres et tenter de passer la frontière... Mais bien évidemment rien n'est facile...

Par Fredgri, le 25/12/2017

Notre avis sur l'album Les Ombres

Si le problème de la migration est toujours au cœur de l'actualité c'est principalement parce qu'il met l'humain face à ses paradoxes et les limites de ses propres excès. Qu'il s'agisse de sa faculté à abuser sans vergogne de son prochain, massacrer son voisin et surtout à ne le considérer que comme une quantité négligeable, sans intérêt !

Ici, le grand frère doit fuir en entraînant sa petite sœur, s'ils baissent le rythme, s'ils ne font pas assez attention, ils peuvent se faire attraper et certainement mourir. A travers Les questions de son interlocuteur, le jeune homme se penche sur son errance, sur les épreuves qui sont venues émailler son parcours du combattant et sur les personnes qu'il a croisé puis qui ont disparu...

Sous son aspect assez "enlevé", on devine vite que le propos est tendu et dramatique. Les deux jeunes héros sont vite rejoints par des compagnons de route qui doivent eux aussi tenter de survivre à ce qui les poursuit. On se retrouve soudain dans le quotidien de ces milliers de migrants qui ont du fuir les massacres qu'ont subit leurs concitoyens, mais qui malgré tout se sont aussi rapidement trouvés face au rejet et à l'incompréhension de ceux qui les ont d'une part accueilli mais aussi repoussé !

Le scénario de Zabus est simple sans être simpliste. Il expose très clairement les émotions de ces personnages, les enjeux de cette fuite et les dangers qui les guettent de tout les côtés. Le tout est complètement transcendé par le graphisme de Hippolyte qui livre ici une sorte de synthèse de tout ses univers colorés. C'est magnifique, bourré d'expression, avec un remarquable travail sur les ambiances, sur les atmosphères nocturnes, avec les ombres qui viennent hanter le jeune homme. L'album est en grand format, près de 180 pages envoutantes et passionnantes !

Un album qui ne laisse pas indifférent, qui fait réfléchir sur cette problématique question, très complexe, des migrants, de ce qu'ils représentent et du regard que le monde peut porter sur eux !

Recommandé vivement !

Par , le