LES NAUFRAGES D'YTHAQ #8 le miroir des mensonges

voir la série LES NAUFRAGES D'YTHAQ
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Fantastique

Science Fiction

Space Opera

Sortie :
ISBN : 9782302012271

Résumé de l'album le miroir des mensonges

Granite, Narvath et leurs compagnons ont assisté à l'arrivée d'un vaisseau sur la planète. Ce vaisseau transporte des militaires. Au départ, en apprenant que le navire fonctionne encore, Granite et les autres ont espoir de pouvoir quitter cette planète et rentrer chez eux. Mais Narvath découvre d'autres intentions à ce commando...

 

Par Berthold, le 06/11/2010

Notre avis sur l'album le miroir des mensonges

Les naufragés d'Ythaq est une des meilleures séries, je trouve, d'Arleston. En 8 tomes, je n'ai pas encore été déçu une seconde par cette série, au contraire, d'autres séries du même scénariste avec un certain rouquin.

Le début de ce nouveau tome nous met d'entrée dans une put... d'ambiance ! (comme dirait ces put... de militaires dans le récit). Nous assistons à la découverte de deux cadavres dans les coursives du vaisseau, et dont la mort semble bien étrange. Puis, nous retrouvons Granite et ses compagnons qui se posent bien des question au sujet de ce vaisseau. Quant à Callista, elle a toujours un rôle assez proche de Cixi (mais en mieux). Certaines scènes concernant les militaires, les "marines", nous fait penser à des passages d'Aliens, le film de Cameron.
Assez rapidement, nous découvrirons le but de ces commandos. L'action et le suspense vont vite prendre leurs marques et laisser l'humour de côté.
Arleston y met sa touche personnelle avec son humour, parfois "spécial" dirons-nous, comme lorsque le commandant est aux toilettes, mais privilégie tout de même le mystère et la grande aventure dans cette série.

Adrien Floch fait une nouvelle fois des prouesses au graphisme. Ses planches sont vraiment réussies. Certaines contiennent de nombreuses cases où le moindre détail ressort. Son trait est assez dynamique et emporte l'adhésion du lecteur. L'auteur a aussi d'excellentes idées concernant la mise en scène et le cadrage. Le tout se lit avec grand plaisir et donne envie de lire le prochain tome L'impossible vérité (qui est annoncé comme étant le dernier).

Le miroir des mensonges confirme tout le bien que le lecteur pouvait penser de la série. Ce tome est une nouvelle fois une agréable surprise qui place la série dans les meilleures du genre.

 

Par , le

Les albums de la série LES NAUFRAGES D'YTHAQ

Nos interviews liées

A l'occasion des 20 ans de Lanfeust, un bel entretien avec Christophe Arleston

sceneario.com : Christophe, bonjour, nous fêtons les 20 ans de Lanfeust, cela représente 70 albums parus durant ces 20 ans. 
Christophe Arleston : Avec uniquement le monde de Troy on doit effectivement être dans ces eaux-là. Sceneario.com : Cela représente trois albums par an 
Christophe Arleston : Je ne fais pas vraiment de statistiques sur ma production Il y a eu des années ou les parutions ont été plus nombreuses, des années où il y en a eu moins, en fonction des dessinateurs qui pouvaient travailler en parallèle mais on arrive quand même à 70 bouquins. sceneario.com : Il y a juste un cas particulier, les Gnomes de Troy qui sont des gags en une page alors que toutes les autres séries de l’univers de Troy sont des récits complets. 
Christophe Arleston : En fait, les Gnomes sont nés dans Lanfeust Mag parce que la tradition des gags en une page permet d’animer le journal par rapport à la simple prépublication habituelle, traditionnelle d’albums [...]

Lire la suite ›

Sébastien Lamirand


Sceneario.com : Sébastien Lamirand bonjour ! C’est la première fois que nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre site, pourriez-vous vous présenter ?


Sébastien Lamirand : Je suis coloriste chez Soleil, j’ai 32 ans et autant de dents, je travaille sur Tessa, Kookaburra et les Conquérants de Troy, Lotus Noir (magazine de cartes à jouer) et Lanfeust Mag entre autres.

Sceneario.com : Vous faites partie du trio qui met en images les aventures de Tessa, pour notre plus grande joie. Est-ce facile de travailler avec Louis et Nicolas ? Comment travaillez-vous avec ces deux autres auteurs ?

Sébastien Lamirand : En général j’ai carte blanche pour les couleurs, s’il y a des indications précises, genre fin de journée, c’est Louis qui me les donne [...]

Lire la suite ›

Claude GUTH scénariste, dessinateur et coloriste de
Pichi Poï

SCENEARIO.COM: Peux tu te présenter?
Claude GUTH: Eh bien, j’ai 41 ans, je vis à Molsheim, une petite ville du Bas-Rhin proche de Strasbourg.
Avec ma petite tribu, nous occupons une adorable maison alsacienne, que je restaure patiemment… quand j’ai un peu de temps.
J’apprécie les travaux physiques, qui tranchent avec la sédentarité de notre travail.
D’ailleurs, j’entretiens avec bonheur une petite vigne, car au contact de la terre, je me ressource complètement Cette passion pour la vigne, je la partage avec Christophe Arleston, très grand amateur de vins. Notre plaisir, lorsque nous nous rencontrons, c’est de nous retrouver autour d’une bonne table pour échanger nos découvertes viticoles. Si je commence à avoir une petite expérience sur la vinification, Christophe m’impressionne par sa connaissance des terroirs, en particulier dans le bordelais.
J’aime aussi faire des longues ballades dans les collines et les petits villages alsaciens au guidon de ma Lambretta [...]

Lire la suite ›