LES NAUFRAGES D'YTHAQ #9 L'impossible vérité

voir la série LES NAUFRAGES D'YTHAQ
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782302016101

Résumé de l'album L'impossible vérité

En contrebas de la cité de Duorne, sur la rivière, il y a le royaume des Pailleurs.
Deux Pailleurs trouvent une femme inanimée flottant sur l'eau. Il s'agit de Granite. Les créatures l'envoient à fond de mine pour y travailler. Là, elle retrouve un de ses compagnons : Krurgor. Mais il leur est difficile de trouver une solution pour s'enfuir.
Narvarth, quant à lui, est toujours sous l'emprise de Sarkhun'Hr. Ce dernier lui demande de trouver la Porte...

 

Par Berthold, le 28/09/2011

Notre avis sur l'album L'impossible vérité

Le Grand Final !
Oui, le grand final vous attend dans les pages de ce tome 9 de la saga Les naufragés d'Ythaq !
Le scénariste Arleston va nous dévoiler les secrets de cette planète ! De plus, il arrive à maintenir un très bon suspense et à y greffer de l'aventure qui vous scotche à votre fauteuil du début à la fin.
Oui, je n'ai pas été déçu avec cette série, au contraire de celle de Lanfeust qui, à mon avis, n'ont jamais tenu la route jusqu'au bout. Ici, l'auteur n'a pas cillé une seule fois sur les neuf tomes. Il y a tenu une cohérence, un excellent rythme qui ont fait qu'à chaque fois, nous avons pu apprécier les mésaventures de Narvarth, Granite et leur compagnons.
Oui, vous trouvez la Arleston's Touch dans les pages de cette série, vous trouverez que parfois, cela peut voler bas, mais bizarrement, ici, cela fonctionne.

Avec ce tome 9, nous allons à la découverte des secrets d'Ythaq. Nous y voyons comment ...ah, pardon...non, je ne veux rien dévoiler pour que vous, amis lecteurs, y trouviez aussi le plaisir de lire ces pages.
J'ai apprécié comment Arleston a traité ses héros, comment il a su nous surprendre avec eux, comment nous avons pu "trembler" pour certains d'entre eux et comment l'auteur a su amener un peu de romantisme dans la série.

Il faut saluer aussi le travail fabuleux d'Adrien Floch qui fait des merveilles au dessin. Il y a des cases vraiment époustouflantes, surprenantes, d'une grande maîtrise et qui nous en mettent plein la vue. Le rythme du récit est cinématographique : tout est en cinémascope, digne des grandes sagas de space-opéras.
Saluons le travail du coloriste Claude Guth, aidé par Sébastien Lamirand, qui a su coiffer de belles couleurs la planète Ythaq.

Arleston et Floch ont montré avec Les naufragés d'Ythaq qu'ensemble, ils avaient du potentiel et j'espère que nous retrouverons ce duo d'auteurs sur une suite d'Ythaq ou bien sur une nouvelle série.

En attendant, ne ratez pas la sortie de ce tome. Il conclut en beauté une grande aventure qui nous a emmenés aux confins de l'espace, dans un autre monde pour notre plus grand plaisir.

 

Par , le

Les albums de la série LES NAUFRAGES D'YTHAQ

Nos interviews liées

A l'occasion des 20 ans de Lanfeust, un bel entretien avec Christophe Arleston

sceneario.com : Christophe, bonjour, nous fêtons les 20 ans de Lanfeust, cela représente 70 albums parus durant ces 20 ans. 
Christophe Arleston : Avec uniquement le monde de Troy on doit effectivement être dans ces eaux-là. Sceneario.com : Cela représente trois albums par an 
Christophe Arleston : Je ne fais pas vraiment de statistiques sur ma production Il y a eu des années ou les parutions ont été plus nombreuses, des années où il y en a eu moins, en fonction des dessinateurs qui pouvaient travailler en parallèle mais on arrive quand même à 70 bouquins. sceneario.com : Il y a juste un cas particulier, les Gnomes de Troy qui sont des gags en une page alors que toutes les autres séries de l’univers de Troy sont des récits complets. 
Christophe Arleston : En fait, les Gnomes sont nés dans Lanfeust Mag parce que la tradition des gags en une page permet d’animer le journal par rapport à la simple prépublication habituelle, traditionnelle d’albums [...]

Lire la suite ›

Sébastien Lamirand


Sceneario.com : Sébastien Lamirand bonjour ! C’est la première fois que nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre site, pourriez-vous vous présenter ?


Sébastien Lamirand : Je suis coloriste chez Soleil, j’ai 32 ans et autant de dents, je travaille sur Tessa, Kookaburra et les Conquérants de Troy, Lotus Noir (magazine de cartes à jouer) et Lanfeust Mag entre autres.

Sceneario.com : Vous faites partie du trio qui met en images les aventures de Tessa, pour notre plus grande joie. Est-ce facile de travailler avec Louis et Nicolas ? Comment travaillez-vous avec ces deux autres auteurs ?

Sébastien Lamirand : En général j’ai carte blanche pour les couleurs, s’il y a des indications précises, genre fin de journée, c’est Louis qui me les donne [...]

Lire la suite ›

Claude GUTH scénariste, dessinateur et coloriste de
Pichi Poï

SCENEARIO.COM: Peux tu te présenter?
Claude GUTH: Eh bien, j’ai 41 ans, je vis à Molsheim, une petite ville du Bas-Rhin proche de Strasbourg.
Avec ma petite tribu, nous occupons une adorable maison alsacienne, que je restaure patiemment… quand j’ai un peu de temps.
J’apprécie les travaux physiques, qui tranchent avec la sédentarité de notre travail.
D’ailleurs, j’entretiens avec bonheur une petite vigne, car au contact de la terre, je me ressource complètement Cette passion pour la vigne, je la partage avec Christophe Arleston, très grand amateur de vins. Notre plaisir, lorsque nous nous rencontrons, c’est de nous retrouver autour d’une bonne table pour échanger nos découvertes viticoles. Si je commence à avoir une petite expérience sur la vinification, Christophe m’impressionne par sa connaissance des terroirs, en particulier dans le bordelais.
J’aime aussi faire des longues ballades dans les collines et les petits villages alsaciens au guidon de ma Lambretta [...]

Lire la suite ›