Les mondes Manga

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

Editions du Chene - EPA

Genre :

Beaux livres

Culturel

Document

Manga

Sortie :
ISBN : 9782851206244

Résumé de l'album Les mondes Manga


Si l’univers des manga est à vos yeux trop spécial pour que vous osiez vous lancer à la découverte de tout ce qu’il propose, notamment en terme de bandes dessinées, cet ouvrage Les mondes manga est fait pour vous ! En une trentaine de chapitres, il aborde en effet différents thèmes comme autant de passerelles vers cet univers et vous invite à y faire vos premiers pas en vous intéressant à une sélection d’œuvres et d’auteurs, mais aussi à des curiosités et habitudes japonaises en relation avec le manga.
 

Par Sylvestre, le 02/05/2010

Notre avis sur l'album Les mondes Manga


On distingue trois pôles principaux dans ce livre : celui consacré aux auteurs, celui présentant de œuvres et celui s’intéressant à la culture générale manga. Chacun de ces trois pôles compte environ dix chapitres, ce qui équilibre le tout, mais plutôt que d’avoir rassemblé ces chapitres par thème, les auteurs les ont présentés en alternance.

Cela dit, et pour ne pas lister le contenu de l’ouvrage en reproduisant ici son sommaire, les sujets sont rassemblés ci-après par pôles pour cette fiche :

Les auteurs ayant l’honneur d’un chapitre sont Osamu Tezuka, Naoki Urasaroa, Riyoko Ikeda, Hiroyuki Takei, Yoshihiro Tatsumi, Jirô Taniguchi, Tokehiko Inoue, Kaiji Kawaguchi (avec photos prises dans l’atelier pendant la réalisation d’un volume de Zipang), Frédéric Boilet et Junko Mizuno. A noter que le chapitre sur Jirô Taniguchi propose quelques courtes analyses de certaines de ses œuvres ; œuvres choisies comme étant parmi les plus représentatives du "mangaka préféré des Français". A noter aussi la richesse de l’iconographie du chapitre consacré à Kaiji Kawaguchi et à son travail en atelier : sachant que les mangaka n’ont pas une seconde à perdre et que ce type de reportage est assez peu fréquent, les fans de Zipang et des autres séries de l’artiste seront ravis de ce lever de rideau sur les coulisses de leurs seinen favoris !

Les œuvres ayant l’honneur d’un chapitre sont Astroboy, Akira, Dragon Ball, Ikkyu (avec une analyse de l’univers des samouraïs), Doraemon, Kenshin le vagabond, Détective Conan, Shin Chan, Gen d’Hiroshima, G.T.O., Naruto, Sailormoon et La jeune fille aux camélias.

Enfin, les chapitres consacrés eux plutôt à la culture générale manga vous parlent des fameuses publications japonaises Shonen Jump, des Mangakissas, ces fameux hôtels de lecture, de la Librairie Mandarake, du Parc Harajaku où chaque week-end se rassemblent les mordus du Cosplay, du Temple Kuzanji, de musées manga, du métro japonais, du Tsukiji market, ou encore du Comicket, cette grand-messe de tous les otakus et autres aspirants mangakas !

Un lexique clôt l’ouvrage, revenant sur tous ces termes spécifiques au manga. Plus qu’un lexique, d’ailleurs, il propose aussi les définitions des mots listés, en profitant par exemple pour rappeler que le terme yaoi associé aux manga traitant de relations homosexuelles est au départ l'acronyme de : "yama nashi, ochi nashi, imi nashi", traduisible par : "pas de pic, pas de chute, pas d'histoire" et qu’il était utilisé pour tout un éventail d’histoires, pas forcément axées homosexualité, dont on dirait qu’elles sont "sans queue ni tête".

Bref, Les mondes manga est un plein bol de choses à découvrir ou à redécouvrir, un bien beau livre recommandé tout particulièrement aux néophytes curieux...
 

Par , le