LES MONDES DE THORGAL #6 Kriss de Valnor Tome 6 : L'île des Enfants perdus

voir la série LES MONDES DE THORGAL
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782803635474

Résumé de l'album Kriss de Valnor Tome 6 : L'île des Enfants perdus

Kriss de Valnor s'est réveillée sur le champ de bataille, après la terrible confrontation de Raheborg. Elle est la seule survivante, semble t'il... Blessée, elle est recueillie par un herboriste et son apprentie. Ils la soignent du mieux qu'ils peuvent, mais Kriss doit prendre la fuite. Des soldats sont à ses trousses. Elle embarque Osian et Erwyn avec elle, à bord d'une barque. Ils s'engagent sur le lac-océan. Poursuivis, Kriss et ses compagnons s'échouent sur une île étrange...

Par Berthold, le 27/11/2015

Notre avis sur l'album Kriss de Valnor Tome 6 : L'île des Enfants perdus

Cette nouvelle aventure de Kriss de Valnor embarque des nouveaux auteurs dans la saga.
Après Yves Sente & Giulo de Vita, c'est Xavier Dorison et Mathieu Mariolle, avec Roman Surzhenko au dessin, qui se chargent de nous raconter les aventures de Kriss de Valnor.
En fait, Xavier Dorison reprend aussi la série Thorgal, avec toujours Rosinski au dessin. Surzhenko, quand à lui, s'occupe de mettre en images, aussi, la troisième série des Mondes de Thorgal, avec Louve et La Jeunesse. Il devient donc le dessinateur principal de la série Les Mondes de Thorgal.

Dorison et Mariolle reprennent avec brio Kriss de Valnor. Ils la remettent en piste après les derniers événements vus dans le cinquième tome : Rouge comme le Raheborg.
Et d'entrée, ils mettent l'accent sur l'action pour ces nouvelles aventures de Kriss.
Comme on peut le constater, pas de temps morts dans cet épisode. Même s'il peut nous paraitre "léger" comme scénario, nous sommes quand même emportés dans cette aventure qui nous réserve son lot de surprises.
Dorison et Mariolle appuient bien sur le rôle de mère qui attendrait Kriss. Elle qui, pourtant, s'était débarrassé de son fils, Aniel. Mais cette rencontre avec Osian et Erwyn, et le mystère de l'île, risquent de bien changer ses plans.

Nous connaissons le talent de Surzhenko au dessin avec Louve et La Jeunesse. Là, il nous étonne grâce à son coup de crayon incroyable. Ce récit nous offre quelques beaux moments graphiques et des scènes très dynamiques. Il reprend donc, avec brio, la suite de G. De Vita sur la série.

Un très bon épisode, bien dans l'esprit Thorgal. Je pense qu'avec Xavier Dorison dans l'aventure, Thorgal et ses mondes n'auront pas fini de nous surprendre.
Un très bon départ et une aventure étonnante de Kriss de Valnor.

Par , le

Les albums de la série LES MONDES DE THORGAL

Nos interviews liées

Un entretien avec Xavier Dorison pour la sortie de sa nouvelle série : Red Skin

Avec Red Skin, Xavier Dorison nous plonge dans un univers inspiré comics qui entremêle bien harmonieusement super-héros, humour, sensualité, action en tout genre et affrontements idéologiques.

Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Smoke City

SCENEARIO.COM : Bonjour Benjamin et Mathieu. Trois ans après la sortie du premier tome de Smoke City, sort le tome 2 .Qu’est ce qui a fait que cela a pris du temps pour arriver au bout de ce tome ?
Mathieu MARIOLLE : Beaucoup d’événements personnels et beaucoup de boulot. La principale raison, c’est que la Bd n’est pas l’occupation première de Benjamin. Entre designs de film, couvertures de romans, designs de jeux vidéo, il est très occupé et demandé. Malheureusement, Smoke City a pris du temps, mais on a bien pu le peaufiner. Benjamin CARRE : C’est vrai que trois ans c’est bien long quand on se place du coté des lecteurs. Un tome un pointe le bout de son nez, et puis… plus rien ? Ah si, pouf trois ans après, le tome 2 débarque comme sortit d’un vieux souvenir presque effacé ! Mais il y a un paramètre qui n’est pas pris en compte quand on présente les choses de ce point de vue : le premier tome ne s’est pas fait en vingt secondes [...]

Lire la suite ›

Xavier Dorison Scénariste de Long John Silver

Sceneario.com : comment à débuter cette association avec Matthieu Lauffray ?
Xavier Dorison: Entre Mathieu et moi, c'est une longue histoire d'amitié et de collaboration de plus de 10 ans et que je ne pourrais pas résumer ici... Pour faire court, j'ai écrit les séquenciers des 4 tomes de LJS en les "visualisant" dessinés par Mathieu... Et sans espérer une seconde que ce soit possible ! A la fois pour des raisons de disponibilité et, sans doute, parce que je n'osais pas espérer qu'ils lui plaisent. François Lebescond a eu le courage que je n'avais pas et a joué les entremeteurs. Mathieu a aimé et a trouvé la disponibilité en question....
Après, il s'est "emparé" du sujet (dans le meilleur sens du terme) et nous le travaillons ensemble. Nous sommes maintenant comme les personnages de cette histoire. Tous les deux sur le bateau, essayant de le faire avancer en utilisant nos forces et métiers respectifs [...]

Lire la suite ›

Mathieu Mariolle et Benjamin Carré pour Smoke City

Sceneario.com : Bonjour. Alors, vous voilà arrivés au bout d’une longue tournée de dédicaces ?
Mathieu Mariolle : Oui et c’était de très bons moments. Smoke City a été bien reçu partout et nous avons rencontré des lecteurs enthousiastes. Mais nous ne sommes pas mécontents d’avoir fini car ces séances s’ajoutent à notre travail quotidien. Cela nous éloigne aussi un peu de nos familles bien qu’une grande partie des rencontres avec le public se soit faites dans la région parisienne, donc chez nous. Sceneario.com : Comment en êtes-vous venus à travailler ensemble ?
Mathieu Mariolle : J’avais acheté le collectif Vampires (Carabas) et j’ai pris une claque énorme en découvrant le travail de Benjamin. Il dessinait des choses que j’avais en tête [...]

Lire la suite ›

Sanctuaire Remined tome 1

Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous a décidé à proposer une adaptation manga de votre série ?
Xavier Dorison : L’une des raisons de ce choix est liée au fait que, lorsque l’on travaille sur une BD franco-belge, on a une place limitée. Il y a une forme d’essentiel, de radicalisme. Le manga permet de développer les univers et les personnages. On savait que Sanctuaire offrait des pistes à emprunter et nous avions le choix des auteurs. Cela est donc apparu comme une bonne idée. En outre, cela permettait d’accompagner le développement de Shôgun mag. Sceneario.com : Aviez-vous des contraintes pour la reprise du scénario ?
Stéphane Betbeder : On avait toute latitude. On ne souhaitait pas faire une simple adaptation mais une réelle interprétation. L’objectif était de s’approprier l’univers de Sanctuaire [...]

Lire la suite ›