LES MANUSCRITS DE SANG #3 Propriétaires : Terriens

voir la série LES MANUSCRITS DE SANG
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Sortie :
ISBN : 2845655622

Résumé de l'album Propriétaires : Terriens

Annaïs, toujours conduite/accompagné de Raphaël, va voir son grand-père Constantin qui habite dans les pyrénées. Le grand-père entretient de bonne relation avec une communauté de hippies. Cette communauté est surveille par l'attaché parlementaire au ministère de la défense (voir tome 1). Apres une soirée passée chez les hippies, Raphaël va apercevoir une soucoupe volante.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album Propriétaires : Terriens

Dans ce troisième album des aventures d'Annaïs Chansky, les auteurs quittent les enquêtes dans le paranormal pour s'intéresser aux extra terrestres. L'album garde le ton léger qu'il y avait dans les deux précédents.
J'ai bien aimé le retour de l'attaché parlementaire au ministère de la défense (il faudra que les auteurs lui trouve un nom à celui la !!). Il est toujours aussi hystérique et complètement a côté des évènements.

Raphaël est le personnage qui a le plus été développé dans cet album. Il n'est plus seulement un élément comique comme il était dans les deux premiers albums. Tout en gardant ses "défauts" (hypocondriaque et amoureux des voitures), il prend de l'assurance et "pique" même la vedette à Annaïs qui reste encore un personnage mystérieux.

Par , le

Les albums de la série LES MANUSCRITS DE SANG

Nos interviews liées

Dominique LATIL

Sceneario.com: Peux tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas ?
Dominique Latil: Heu, Ben, je m'appelle Dominique Latil, je suis scénariste et rédacteur en chef adjoint de Lanfeust Mag, je vis à Aix-en-Provence où je travaille à l'atelier Gottferdom et j'aime faire des mots fléchés

Sceneario.com: Quel a été ton parcours professionnel ?
Dominique Latil: J'ai rencontré Christophe Arleston en 1995. Il cherchait un collaborateur pour travailler avec lui sur une nouvelle série dont il avait déjà posé les bases, "Mycroft Inquistor" (avec Jack Manini au dessin). Après quelques bières, il m'a demandé de faire un essai qui lui a paru concluant et nous nous sommes lancés dans l'écriture du premier tome. Comme il appréciait mon travail, il m'a présenté à quelques jeunes qui venaient le voir pour faire de la BD et avoir une opinion professionnelle. C'est ainsi que j'ai rencontré Franck Biancarelli, Philippe Pellet et Jean-Marc Ponce presque coup sur coup et que nous avons travaillé ensemble, coachés par Arleston qui nous conseillait et nous a appuyé auprès de Soleil [...]

Lire la suite ›