LES INNOMMABLES #3 Le crâne du Père Zé

voir la série LES INNOMMABLES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Aventure

Historique

Humour

Humour Noir

Sortie :
ISBN : 2871290849

Résumé de l'album Le crâne du Père Zé

MACAO 1950 –
Alix a disparu, elle s’est enfuie du remorqueur et a abandonné Mac qui est quasi-dépressif. Ce qui énerve un peu Tony.
Basil Jardine, le fils de Sir Jardine, a encore perdu une énorme somme d’argent aux courses. Il est en plus lié à l’affaire du « Torquemada ».
Sa sœur Sybil a une liaison avec le Colonel LyChee qui cherche à entrer en contact avec le « Yellow Ox », une célèbre triade. Eux aussi sont liés au Torquemada. Ce navire qui s’est échoué dans Repulse Bay, à Hong Kong.
Quant à Mac, Tony et Tim, ils acceptent de conduire le Père Zoltan Raimundo, un jésuite, dans une léproserie pour qu’il puisse ramener les reliques de Saint François, reliques qui valent une fortune d’ailleurs.
Quand à Alix, elle a été récupérée par les espions communistes…

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le crâne du Père Zé

Comme toujours avec une aventure des Innommables, c’est toujours très difficile à résumer car cela part dans tous les sens tout en restant cohérent lorsqu’on assimile toutes les infos.
Ce tome 3 ne déroge pas à la règle. Nous allons suivre de nombreuses intrigues toutes liées entre elles. Et tout cela pour notre plus grand bonheur.
Même s’il y a la parodie, l’humour omniprésent, nous y trouvons aussi un zeste d’aventure ou d’intrigue policière.
Ces Innommables ne nous laissent pas le temps de souffler. Il s’y passe tant de choses.
Yann et Conrad rendent un bel hommage à cette période. C’est un réel bonheur de se retrouver dans cette aventure.
Conrad a changé un peu son style de dessin. Je le trouvais plus abouti sur Aventure en jaune. Mais cela reste très correct.
Yann et Conrad s’amusent aussi avec les clins d’oeils ou hommages. Lorsque Mac va au cinéma voir le film Robin des Bois avec Errol Flynn (mais dans sa version portugaise), par exemple.
Il y a aussi de grandes scènes : j’aime bien celle où Tony et Tim sont en side-car poursuivis par des policiers portugais : les expressions de visages sont terribles, je trouve.
Le lecteur trouve vraiment de nombreux paliers de lectures dans ce récit.
Il peut y avoir aussi des scènes qui peuvent choquer certains lecteurs. On y trouve des scènes de nus, d’amour sauvage (voir Tim qui a sa première érection et qui s’en sert).
Bref, on aime ou on n’aime pas.
A noter que la première édition de 1994 a connu trois couvertures différentes.
En 2002, apparaîtront une nouvelle maquette et une nouvelle couverture.
Ce retour des Innommables, cette année 1994, fut pour moi une très bonne surprise. Je pensais qu’après Aventure en Jaune, nous ne reverrions Mac, Tim et Tony.
 Et le plaisir de lecture est toujours là. C'est toujours un bonheur de les suivre dans leurs péripéties.

Par , le

Les albums de la série LES INNOMMABLES