Les étoiles du destin

Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Comics

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782809431056

Résumé de l'album Les étoiles du destin

(Inhumans 1 à 4)
Dans l'Himalaya, dans la cité d'Attilan les Inhumains vivent en paix, protégés par la famille royale dirigée par Flèche Noire. Mais un jour ils sont attaqués par l'armée Kree dont le leader, Ronan l'accusateur entreprend de faire plier les Inhumains et plus particulièrement leur souverain...

Par Fredgri, le 03/05/2013

Notre avis sur l'album Les étoiles du destin

Pour cette mini-série sortie en 2000 le dessinateur Carlos Pacheco s'est une nouvelle fois associé avec son ami Rafael Marin qui se charge des dialogues (comme sur la série Fantastic Four). Ils racontent cette confrontation avec les Krees qui vont extraire les inhumains de l'Himalaya.
Le scénario s'oriente bien plus sur une ambiance SF très dure que sur un véritable scénario de super héros. D'autant qu'avec Ladronn aux dessins l'ambiance rappelle très nettement le travail de Moebius mâtiné de Kirby. Le résultat est tout simplement magnifique ! Des planches qui fourmillent de détails, complètement aux antipodes de ce qu'on a l'habitude de voir avec ces personnages ! C'est fascinant !
Ca n'est pas étonnant que plus tard on retrouvera l'artiste sur l'Incal ou HipFlask !!!

Panini réédite donc quelques uns de ces albums devenus rapidement introuvables. Avec "Les Inhumains", ils proposent un roman graphique qui amène une autre vision peut-être plus européenne. Cet album s'adresse donc bien plus à un lectorat qui voudrait voir autre chose, moins codifié, ou en tout cas de moins inscrit dans une imagerie Marvel classique.

De plus le scénario est réellement très habile (je suis moins fan de la fin, mais qu'importe), avec une vision de la famille, d'une race de guerriers exceptionnelle et maudite qui hante les pages des séries Marvel depuis des décennies. On se retrouve en pleine saga épique, ou il faut se battre pour survivre dans un monde qui est soudain devenu agressif, plein de tension. Ladronn rajoute à ça un sens de la démesure absolument grandiose, des architecture gigantesques, presque organiques, le tout dans des ambiances sombres et oppressantes. C'est un régal pour les yeux ! On retrouve même des hommages au Garage Hermétique de Moeb', aux péplums, à tout ces univers plein de ce souffle épique qui nous parle, qui nous évoque mille et un souvenirs !

Si vous voulez voir une autre vision des comics je vous conseille très vivement l'achat de cet album qui demeure l'une des meilleures aventures des Inhumains !
A ne pas manquer !

Par , le